Politique

A trois jours du congrès, Adama Bictogo reçoit les victimes de la crise post-électorale

A trois jours du congrès, Adama Bictogo reçoit les victimes de la crise post-électorale

Le secrétaire général adjoint du Rassemblement des républicains (Rdr), Adama Bictogo, a rencontré, hier, des victimes de la crise post-électorale.

 

Le secrétaire général adjoint du Rassemblement des républicains (Rdr) chargé des questions et mouvements politiques, Adama Bictogo, a échangé avec 75 victimes de la crise post-électorale. C’était hier, au cours d’un petit-déjeuner de presse à Cocody.

Il a indiqué être venu partager la douleur et les espoirs des victimes. « Cette cérémonie vise à tracer les sillons de ce que doit être le Rdr de demain, celui de la solidarité (…). Le Rdr nouveau, ce sera le Rdr conquérant qui sera à l’écoute de ses militants tous les jours », a signifié l’ex-ministre de l’Intégration africaine. Pour lui, tout cadre du parti à la case doit avoir l’esprit de partage.

« Je vais voir avec les députés qui donnent 100 000 F par mois au Rdr. Je vais voir également les autres élus et les cadres pour qu’ils reversent, ce mois-ci, cet argent aux victimes de la crise post-électorale », a-t-il suggéré. Aussi a-t-il appelé celles-ci à être dignes dans la douleur et à pardonner à leurs bourreaux.

A en croire le président du comité d’organisation du IIIe congrès ordinaire du Rdr, ‘’le héros, c’est celui qui sait contenir ses larmes et garder sa dignité’’. Avant lui, le porte-parole des associations de victimes de la crise post-électorale a invité à l’union autour du Président de la République, Alassane Ouattara, pour toutes ses actions en faveur du bien-être des Ivoiriens.

Adama Bictogo a profité de cette tribune pour faire des précisions sur certaines informations circulant sur la Toile. ‘’Le IIIecongrès a un enjeu unique, c’est le retour du Président Alassane Ouattara pour un Rdr fort. Nos ambitions personnelles n’ont aucun intérêt pour les militants. Je suis un militant engagé au service des militants et du Chef de l’Etat. Tout autre commentaire de personnes habitées de petits calculs politiciens ou égarées par leurs ambitions personnelles ne m’intéresse pas. Je suis un homme de mission. C’est pour cela que je suis venu partager la douleur des victimes sans calcul politicien, parce que c’est ça aussi ma personnalité’’, a-t-il dit.

Commentaires