Politique

Élu président du Sénat: Voici la nouvelle mission d'Ahoussou Jeannot

Élu président du  Sénat: Voici la nouvelle mission d'Ahoussou Jeannot

Hier, jeudi 5 avril, Jeannot Kouadio Ahoussou a été élu, sans surprise, le président du nouveau Sénat Ivoirien. Devant les nouveaux Sénateurs, leur président a dévoilé ses ambitions et sa mission qui l'attendent à la tête de cette nouvelle institution. Selon lui, il devra mettre ses nouvelles responsabilités au service de la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire.

Plébiscité, sans surprise (candidat unique) avec 65 voix sur les 66 votants, le Président du Sénat Jeannot Kouadio Ahoussou, a déclaré avec "émotion et une détermination certaine"  vouloir "endosser’’ ses nouvelles ‘’responsabilités au service de notre prestigieuse institution et de la démocratie en Côte d'Ivoire".

"Je perçois à travers votre (...) une ardente volonté de faire de notre institution une grande famille unie et solidaire autour de nos valeurs de fraternité, de paix au service de la démocratie pour le rayonnement de notre beau pays", a indiqué le président Jeannot Kouadio Ahoussou.

Selon lui, en consacrant l'instauration du bicaméralisme, les élections sénatoriales confèrent, aux côtés de l'Assemblée nationale, "l'exaltant privilège du vote des lois de la République, du contrôle de l'action gouvernementale et de l'évaluation des politiques publiques".

''Avec cette session inaugurale s'achève le temps des élections et s'ouvre le temps du travail pour faire prendre au Sénat toute sa place dans l'architecture institutionnelle de notre pays" a ajouté M. Ahoussou.

Ainsi à court terme,  il a annoncé la mise sur pied, dès le 13 avril 2018, d'un comité ad’hoc pour préparer la proposition de loi organique relative au règlement du Sénat qui va régir, selon lui, le fonctionnement de l'institution.

Le président du Sénat s'est également insurgé contre le débat sur la création d'un groupe parlementaire " inapproprié et tendancieux"  avant  "la naissance des organes du Sénat".

"Le Sénat veut être le Sénat de la sagesse et la qualité des personnalités qui le composent commande que nous soyons extrêmement jaloux de notre liberté", a conclu M. Ahoussou.

 

 

avec APA

Commentaires