Politique

Élu président de Sénat ivoirien : Jeannot Ahoussou-Kouadio tend la main à Guillaume Soro

Élu président de Sénat ivoirien : Jeannot Ahoussou-Kouadio tend la main à Guillaume Soro

Le tout nouveau président du Sénat Ivoirien, a évoqué sa collaboration en vue avec l’Assemblée Nationale. Jeannot Ahoussou-Kouadio a ouvertement tendu la main au président du premier parlement de Côte d’Ivoire.  Dans son discours de prise de fonction officielle, le jeudi 12 avril dernier, à Yamoussoukro, l’ex-premier ministre ivoirien a clairement annoncé une franche collaboration avec Guillaume Soro.

C’est le jeudi 12 avril dernier à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, qu’il a officiellement pris fonction. Jeannot Ahoussou-Kouadio, le tout nouveau président du Sénat, a, au cours de son allocution, évoqué une franche collaboration avec l’Assemblée Nationale, ainsi que son président Guillaume Soro.

 « Je fais une mention spéciale à Monsieur le président de l'Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro. Monsieur le président de l'Assemblée nationale, votre présence nous réconforte et constitue déjà le gage de la parfaite collaboration que nos deux chambres se doivent d'entretenir. Les honorables députés qui, en notre absence, ont accompli seuls, depuis plus de deux ans, le travail législatif confié au parlement, c'est-à-dire aux deux chambres. Il nous appartient à présent de porter haut les flambeaux afin d'écrire avec générosité, rigueur et compétence l'histoire de notre institution », a déclaré Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du Sénat Ivoirien.

Le Parlement ivoirien est désormais composé de deux chambres, donc bicaméral. Ce, depuis l'adoption de la Constitution de la 3e République de Côte d’Ivoire. L’Assemblée nationale dirigée par Guillaume Soro et le Sénat présidé par Jeannot Ahoussou-Kouadio auront la lourde de représenté la voix du peuple au sommet de l’Etat. Jeannot Ahoussou-Kouadio, président de la de la deuxième chambre du parlement espère ainsi travailler main dans la main avec son homologue de la première Chambre.

Commentaires