Politique

Élections locales: Bédié dénonce une « immixtion » de Ouattara dans la proclamation des résultats

Élections locales: Bédié dénonce une « immixtion » de Ouattara dans la proclamation des résultats

Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, a dénoncé lundi une « immixtion du chef de l’Etat» ivoirien Alassane Ouattara dans la proclamation des résultats des élections municipales et régionales de samedi.  

« Le congrès dénonce l’immixtion du chef de l’Etat dans les  décisions de proclamation des résultats des élections », a dit Bédié, au  terme du 6e Congrès extraordinaire du Pdci à Daoukro (centre-est),  village natal du président de l’ex-parti unique.

 Bédié a en outre dénoncé « les violences, les braquages et les tentatives d’inversion de certains résultats dans les communes du  Plateau, de Port-Bouet, de Grand-Bassam, et dans les régions du Gontougo  et de l’Indenie-Djuablin », notamment favorables au Pdci.

 

Il  a adressé ses « vives félicitations » à tous les élus du Pdci lors des  élections municipales et régionales du 13 octobre 2018, et condamné les  morts d’hommes survenues lors des violences perpétrées au cours du  scrutin.

 

Le Pdci compte poursuivre sa «  modernisation » tout en assurant son destin. Et ce dans la dynamique de  la conquête du pouvoir d’Etat. 

 

Depuis  le refus du Pdci d’adhérer au Parti unifié Rhdp, la coalition au  pouvoir, il s’est installée une rupture entre l’ex-parti unique et ses  ex-alliés de la mouvance présidentielle. Pour M. Bédié le Pdci est une  symbolique et ne peut faire l’objet de « liquidation ».

 

Le  congrès a fustigé « le comportement indigne de certains cadres du parti  qui se font complices » de cette liquidation. Il a confirmé la validité  des résolutions prises par le bureau politique en sa séance du 24  septembre 2018 et le retrait du Pdci du Parti unifié Rhdp, la coalition  au pouvoir.

 

Les membres ont en outre donné  mandat à M. Bédié pour engager des négociations en vue de « la mise en  place d’une plateforme de collaboration du Pdci avec les forces vives de  la nation et les partis politiques qui partagent sa vision ».

 

Le  6e Congrès extraordinaire, placé sous le thème de la stabilité et de la  clarification vers une marche harmonieuse vers la conquête du pouvoir  en 2020, a décidé de « proroger le mandat du président du parti jusqu'à  la tenue du 13è Congrès ordinaire du Pdci ainsi que celui des structures  spécialisées ».

 

L’ex-parti unique a par  ailleurs entériné l’organisation d’une convention en 2019 en vue de « l’investiture d’un candidat actif du Pdci dont la fidélité» au parti ne  souffre d’aucune contestation de l’ensemble des militants. 

 

Commentaires