Politique

11 avril 2011- 11 avril 2018 : 7 ans que Laurent Gbagbo quittait le pouvoir « en gilet par balles »

11 avril 2011- 11 avril 2018 : 7 ans que Laurent Gbagbo quittait le pouvoir « en gilet par balles »

11 avril 2011, 11 avril 2018, voilà 7 ans que l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo était éjecté du pouvoir. Ce jour-là, toute la Côte d’Ivoire s’en souvient, il avait été déchu sous une pluie de balles, en pleine crise postélectorale. On a tous cette image d’un Gbagbo quittant le palais présidentielle en « gilet par balles ». En ce jour, les fidèles partisans, de l’ex-chef d’Etat, incarcéré à la Cour pénale internationale (CPI), commémorent la chute de leur leader et dénoncent les circonstances de celle-ci. Seulement voilà, cette date du 11 avril n’est pas perçu de la même manière par tous les ivoiriens.

 

Aujourd’hui 11 avril 2018 marque la commémoration des 7 ans de la chute de Laurent Gbagbo du pouvoir en Côte d’Ivoire. L’ex-chef d’Etat ivoirien avait été mis en résidence surveillée dans la ville de Korhogo au nord du pays. Ce, avant d’être finalement transféré à la Haye par le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) depuis novembre 2011. Voilà près de 7 ans que son procès dure et ses partisans espèrent toujours le voire libérer de prison.

Selon les fidèles partisans de Laurent Gbagbo, nombreux sont ceux qui qualifient cette chute telle un coup d’Etat orchestré par la communauté internationale en particulier par la France de Nicolas Sarkozy. Au Front populaire Ivoirien (FPI) version Sangaré, cette commémoration est mise sous le compte d’une agression barbare de la Côte d’Ivoire par la Communauté internationale et la déportation de leur leader à La Haye. 

Seulement voilà, cette date n’est pas perçue de la même manière par tous les ivoiriens. D’un autre côté le 11 avril 2011 sonne comme une date de libération et d’accomplissement. Car la chute de Laurent Gbagbo a ouvert un autre cycle dans la gouvernance de la Côte d’Ivoire. Une chose est certaine, 7 ans plus tard, l’esprit de Laurent Gbagbo plane toujours sur le pays. En Côte d’Ivoire nombreux ceux qui ont toujours encore cette image de Gbagbo quittant le Palais présidentielle vêtu d’un gilet par balles.

Commentaires