Politique

‘’Nous avons été battus par la police’’, témoigne un codétenu de Bobi Wine

‘’Nous avons été battus par la police’’, témoigne un codétenu de Bobi Wine

La porte-parole du parlement ougandais, Rebecca Kadaga, a appelé à l'arrestation du personnel de sécurité impliqué dans le passage à tabac du député et chanteur, Bobi Wine, et d'autres.  

 

Elle a fait cet appel dans une lettre adressée au président Yoweri Museveni.

 

Le gouvernement a, cependant, rejeté les allégations de torture.

 

Bobi Wine de son vrai nom Robert Kyagulanyi a été libéré sous caution lundi.

 

Plus de trente personnes soupçonnées d'avoir participé à la lapidation du convoi du président Museveni , il y a deux semaines, ont été libérées sous caution.

 

 

Commentaires