People

Reggae : le label Ancestral Yard présente Ashaman et Asko Di Banko

Reggae : le label Ancestral Yard présente Ashaman et Asko Di Banko

Véritables porte-flambeaux de la nouvelle génération de reggaemen ivoiriens, Asko Di Banko et Ashaman s’illustrent à merveille dans le style dance-hall, très en vogue en Jamaïque. Ils l’ont démontré à travers un featuring.  

Ashaman et Asko Di Banko, deux chanteurs du label Ancestral Yard, se préparent à venir faire bouger les choses au niveau du reggae made in Côte d’Ivoire. Ces artistes bien connus dans la cité abidjanaise ont du talent à revendre.

 

Né en Guadeloupe, Ashaman découvre très tôt la musique. Il se fait remarquer à travers les Sound system. Lorsqu’il finit ses études au Canada, le jeune chanteur sort deux mixtapes en 2007 «Iriétikal»     et «Vibratikal»     avec la participation du DJ Belge Selecta Killah. Six ans plus tard, son premier maxi titres, «Ancestral», voit le jour. Très porté sur sa foi rasta, Ashaman définit sa musique comme un «reggae engagé, conscient, révolutionnaire». Présentement en Côte d’Ivoire, le reggaeman vient de sortir un street album de 24 titres, « Révolution », disponible sur les plateformes de téléchargement. «Je parle de la révolution spirituelle que chaque homme doit opérer en lui-même», nous a-t-il confié au cours d’un entretien.

Asko Di Banko, pour sa part, est en pleine préparation de son album dont certains privilégiés disent déjà du bien. Son disque devra  être disponible au plus tard en août 2018. «On a commencé avec l’organisation de live. On a fait deux ans sans sortir d’album. Puis on est entré en studio. Celui qui sort en premier c’est Ashaman», a dit Asko Di Banko.

Ancestral Yard est un label indépendant international  qui se donne pour mission la promotion du reggae. A côté de la musique, ce label détient une boutique de vente d’articles africains et rasta. Il est important de signaler qu’Ancestral Yard comporte en sein des musiciens, des poètes, des hommes de métier…

 Le 28 jullet 2018, Ancestral Yard et l'ARAACI (Association rastafari des artistes et artisans de Côte d'Ivoire) organisent un Sound system, au Plateau, en soutien au village rasta de Vridi.

 

 

Commentaires