People

Mode : Cady Wassa, l’Ivoirienne qui habille Melania Trump !

Mode : Cady Wassa, l’Ivoirienne qui habille Melania Trump !

Ex-top-modèle ivoirienne de renommée internationale, reconvertie en conseillère vestimentaire et activiste sociale aux Usa, elle est au service de sommités.

 

Quand elle faisait la Une des magazines tels que « Femme d’Afrique », « Top Visage », en Côte d’Ivoire et bien plus tard, « Elle Mode » et « Elite » ou défilait pour des griffes comme Etienne Marcel, Chris Seydou, Gisèle Gomez, mais aussi et surtout Versace, Valentino, Dolce & Gabanna, entre autres, Cady Wassa, l’un des top-modèles ivoiriennes des plus influentes, ne se serait imaginée être la conseillère vestimentaire d’une Première dame. Et pas n’importe laquelle ! Celle de la plus grande puissance mondiale, les Etats-Unis d’Amérique : Melania Trump !

Et pourtant c’est le cas depuis plus d’une décennie. Car s’étant côtoyées sur les « T » du monde, Melania et Cady se sont liées d’amitié, surtout quand le mannequin ivoirien établi aux Usa depuis plus d’une vingtaine d’années, a quitté les spot-lights pour s’ériger en conseillère vestimentaire de grandes marques. Et quand sa comparse slovène épouse le richissime magnat américain de l’immobilier et des médias, Donald Trump, c’est à elle qu’elle fait appel pour guider sa garde-robe. Et c’est cette aventure qui continue depuis que Melania est à la Maison blanche.

Les médias étrangers, c’est connu, se sont intéressés de près aux tenues de Melania Trump au dernier sommet de l'Otan à Bruxelles (Belgique) et ont révélé le chic de l’ensemble signé du créateur franco-libanais Elie Saab, la nouvelle coqueluche de la mode parisienne, qui en flamboyait.

Une robe immaculée en tulle française avec une touche de mèche-dentelle. Et c’est là qu’a été révélée la touche de Cady Wassa. Notant, avec emphase, que depuis l’investiture de son mari Donald Trump, le style de l’ex-mannequin devenue Première dame a bien changé sous la houlette de l’Ivoirienne.

On a beau être habitué à ses silhouettes élégantes, Melania Trump se dévoilait sous un tout autre jour bien plus sexy il y a encore quelques années. Il faut dire qu’avec ses courbes de mannequin qu’un rien habille, la compagne du désormais Président américain a toujours eu de quoi dévoiler un peu de peau et souligner ses formes avantageuses…

Avant d’être Première dame, Melania Trump faisait même de son allure sexy une habitude. Robes-nuisette, naked dresses et décolletés ravageurs étaient ses atouts charme fétiches certes, mais pas vraiment appropriés au nouveau statut de son mari Donald Trump et au sien propre de First lady.

Elle a donc dû revoir son look, grâce à Cady Wassa, entre autres, avec des vêtements plus élégants pour tenir son rôle à la perfection. Pour réinterpréter son style sans nier son attitude sexy, Melania Trump a troqué, sous la férule de sa conseillère, ses robes légères pour des robes fourreau qui embrassent ses courbes afin de dévoiler son sex-appeal mais avec une élégance exacerbée.

En jupe, elle cultive cette nouvelle allure à coups de jupes crayon qui soulignent la taille et moulent ses cuisses et ses jambes longues jusqu’à mi- mollets, des modèles canons associées à des petits hauts moulants sans décolleté ou des chemisiers ultra chics. Pour les sorties très officielles, elle affiche aussi un look de business-woman en tailleur jupe ou pantalon pour un style masculin-féminin irrésistible. Sans oublier ses grands manteaux parfaitement coupés qu’elle jettent nonchalamment sur ses épaules pour parfaire ses tenues.

La solidarité à fleur de peau

Toutefois et par ailleurs, Cady Wassa qui continue de promouvoir sa ligne de vêtements Inkslingers et de booster sa  marque Spider, de tenues sports chics et de luxe, continue  d'être conseillère fashion chez des grands couturiers tels que  Valentino et consultante chez Dolce & Gabanna.

En plus d’être trustée par d’autres griffes de par le monde pour son savoir-faire. A l’instar de l’immense acteur Sylvester Stallone pour qui elle est, depuis 2016, conseiller-costumière pour le tournage de ses dernières grandes productions cinématographiques.

Arborant, en outre, son parchemin avec une fierté compréhensible, elle revient sur une distinction, en 2016 aussi, qui a vu une quinzaine de ses pairs investis à ses côtés au Secrétariat de la Fédération pour la paix universelle (Fpu), au 155 White Plains Road, Suite 222, à Tarrytown (New-York). Et ce, pour son engagement pour la cause des femmes démunies, à travers son Ong Women for peace in Africa. «Un autre grand chapitre de ma vie vient d'être ouvert et j’en suis  honorée, aussi bien pour moi que ma famille, mais la Côte d’Ivoire et l’Afrique. D’autant plus que ma mission est des plus nobles dans la vie sur terre, celle de promouvoir la paix à travers les nations et contribuer au mieux-être des femmes et des jeunes filles qui manquent de tout, en leur accordant le minimum de dignité», confie-t-elle, fort émue.

 

fratmat.info

Commentaires