People

Madame Eric Bailly aux jeunes filles: " Arrêtez de faire les chics et souffrez pour avoir votre mari"

Madame Eric Bailly aux jeunes filles:

Femme de galère, homme de galère. L’amour et ses déboires font de nombreuses victimes dans le monde surtout dans le cercle des femmes. S’accrocher à un homme fauché au départ jusqu’à ce que la prospérité arrive et que le mariage (et bien-sûr le bonheur) suivent est un conte de fée pour beaucoup, un mirage pour d’autres filles qui ne veulent « PLUS » se laisser avoir. A l’endroit de toutes ces filles désabusées, découragées qui n’ont d’yeux que pour les hommes « tous frais payés » ou « Hommes prêts à marier » (homme déjà nanti, avec maison, voiture, emploi et compte en banque…) Vanessa Troupah Bailly, l’épouse de l’attaquant des Eléphants Eric Bailly donne des conseils de vie.

 

 

Vanessa Troupah mariée depuis le 24 juin 2016 à l’international ivoirien Eric Bailly file le parfait amour. Aimée, mariée, remerciée de son courage et de son soutien par son époux, Madame Bailly saisit l’exemple de son bonheur pour interpeller les jeunes femmes en quête de foyer stable à être entreprenantes et à soutenir l’homme aimé quelle que soit la situation de ce dernier.

Dans un message posté sur Facebook à son actif, Vanessa Bailly explique que sa rencontre avec son époux s’est faite par le pur des hasards à sa cabine téléphonique alors que Eric n’avait rien du footeux d’aujourd’hui.

« J'ai rencontré Eric quand je gérais une cabine. Il ne m'a pas rencontré dans un avion, dans un bar, dans un festival, non il m'a rencontré à ma cabine de téléphone avec mes beignets à côté. En ce moment il n'avait rien, il venait même appeler à crédit à ma cabine, aujourd'hui il est footballeur international », déclare Madame Bailly.

Le but de son message : encourager les femmes au travail.

Pour elle, la femme doit avoir une part active et importante dans la réussite de son homme : « Je veux juste t'encourager à faire quelque chose de tes dix doigts et d'aider, de conseiller, de pousser l'homme avec qui tu sors à la réussite. »

Vanessa Bailly pour étayer ses propos ne manque pas de prendre exemple sur elle : « Je payais le transport de mon mari quand il allait à l'entrainement. »

Aussi, elle rappelle à l’ordre les filles : « Les jeunes filles d'aujourd'hui, c'est se faire chic qui vous intéresse, vous comptez sur les hommes pour vous acheter quoi que ce soit, vous vous croyez supérieures à nous qui travaillons sous le soleil, vous ne voulez pas souffrir avec quelqu'un, vous voulez vous marier avec celui qui a tout dans sa vie, c'est vous qui l'avez aidé à avoir ça? Vous vivez dans la poche des hommes et quand un homme vient à vous, il joue avec vous et s'en va parce que vous ne pouvez rien lui apporter, souffrez pour avoir votre mari. Je ne suis pas un exemple ou un modèle mais je sais que la voie que vous prenez, ne vous donnera pas l'homme qu'il vous faut. »

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout, chaussures et plein air

Ainsi, tout comme Asalfo de Magic System a souffert avec sa femme et est aujourd’hui une super star, Vanessa vit heureuse avec son Eric Bailly.

A toutes celles donc qui hésitent à souffrir avec leurs conjoints pour un bonheur prochain, voici les conseils d’une sœur. Jugez-en vous-même.

 

Commentaires