People

Les Trump auraient-ils détourné des fonds caritatifs contre le cancer?

Les Trump auraient-ils détourné des fonds caritatifs contre le cancer?

Les Trump auraient-il tiré profit de fonds caritatifs ? C'est ce qu'assure le célèbre magazine Forbes ce mercredi 7 juin.

 

Chaque année, Eric Trump organise un gala dans le but de récolter des fonds pour le St Jude Children's Research Hospital de Memphis dans le club de golf de son père, à Westchester, près de New York. Un prêt gratuit, selon lui, qui lui permettait (toujours selon ses dires) de réduire les frais annexes de la collecte de fonds. Soit. Le problème est autre : selon nos confrères, ce que raconte le fils du magnat de l'immobilier reconverti en président des Etats-Unis n'est pas tout à fait vrai… et la Trump organization ne serait pas si généreuse.

Ainsi, le président américain aurait empoché plus de 1,2 millions de dollars en dix ans en facturant à la fondation de son fils l'accès à son golf pour l'organisation de galas. Double hic : selon des experts contactés par le magazine américain, ce montant dépasserait largement les coût attendus pour ce genre d'événement. D'autant plus que la plupart des intervenants se produisaient à titre gratuit au bénéfice des enfants. 

Pire, la Fondation Donald J. Trump aurait utilisé la Fondation Eric Tump afin de transformer 100 000 dollars de dons en revenus à destination de la Trump organization. Enfin, alors que les donateurs de la Fondation Eric Trump sont persuadés de verser de l'argent pour aider les enfants malades, plus de 500 000 dollars  issus de ces fonds auraient été reversés à d'autres associations "liées aux membres de la famille Trump ou à leurs intérêts". 

Pourtant, la fondation caritative d'Eric Trump, fondée en 2007, aurait dans un premier temps utilisé le fameux golf à titre gracieux… avant de voir ses coûts ses coûts d'organisation de galas subitement passer de 46 000 dollars (en 2011) à 325 000 dollars (en 2015), selon les déclarations fiscales de la fondation.

D'après un ancien gérant de l'établissement, c'est Donald Trump lui-même qui aurait exigé que l'utilisation de son golf soit facturée. "Je m'en fiche si c'est mon fils ou pas, tout le monde est facturé", a-t-il déclaré. Contacté par Forbes, Eric Trump n'a souhaité faire aucun commentaire.

 

                                                        Autre source

 

Commentaires