People

Les sapeurs rendent hommage à Papa Wemba, le Roi de la Sape, un an après son décès

Les sapeurs rendent hommage à Papa Wemba, le Roi de la Sape, un an après son décès

Des sapeurs, venus nombreux, ont défilé, lundi après-midi dans le village d’Anoumabo (commune de Marcory, Sud d’Abidjan) pour rendre un hommage à leur « Mentor », Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba dit Papa Wemba, décédé, il y a un an à Abidjan.

 

 

Costume extraordinaire raillé blanc noir assorti d’une cravate noire sur une chemise blanche, un chapeau rouge avec un entourage noir sur la tête, au poignet droit  une montre avec un brassard rouge. Tel se présentait Ladji Ouattara dit le Cardinal Ekumani (cardinal de la SAPE), principal initiateur de cet hommage “vestimentaire’’.

Pour le Cardinal, à la tête de la Société des ambianceurs et des personnes élégantes (SAPE), concept promu par le Roi de la Rumba,  « c’est un grand moment parce que cela  fait un an que Papa a  tiré sa révérence ici .C’était tout à fait normal que la Côte d’Ivoire lui rende un vibrant hommage   pour célébrer l’an un de cette mort ».

Ami de Papa Wemba, il garde toujours un bon souvenir du disparu dont il entend perpétuer les œuvres. « Mon cœur était meurtri mais aujourd’hui çà va », confie-t-il à APA. Selon Ekumani, « un artiste ne meurt jamais parce que ces œuvres sont là. Nous ses adeptes, ses  fanatiques sommes là pour perpétuer son œuvre ».

Plusieurs sapeurs vêtus de tenues diverses, extraordinaires, extravagantes parfois même, ont  défilé sur la nouvelle rue bitumée qui mène à la place  baptisée quelques instants auparavant “Papa Wemba’’, place qui abrite le  Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) où l’artiste s’est effondré l'an dernier en plein concert. Parmi eux, Aby Raoul, maire de la commune hôte du festival, sapeur pour l'occasion. 

 

 

Commentaires