People

Héritage de Johnny Hallyday : Le clan de la star se déchire à l'ouverture du testament

Héritage de Johnny Hallyday : Le clan de la star se déchire à l'ouverture du testament

    Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday ne se seraient pas revus à l'ouverture du testament tellement les tensions étaient déjà vives autour du sujet de l'héritage.

 

Les images d'un clan soudé dans la douleur ont été nombreuses lors des obsèques de Johnny Hallyday à Paris puis à Saint-Barthélémy. Mais depuis quelques jours une bataille s'est engagée autour de l'héritage du chanteur entre Laeticia Hallyday et ses enfants aînés, Laura Smet et David Hallyday. Le chanteur défunt a décidé dans son testament de léguer la totalité de ses biens à sa femme, ce que sa fille Laura a décidé de contester. Lundi 12 février 2018 dans la nuit, les avocats de la comédienne ont envoyé un communiqué à l'AFP où ils informent que Laura Smet leur a engagé de "mener toutes les actions de droit" pour contester le testament de son père. David Hallyday, le fils aîné de la star défunte, sera "codemandeur" à cette action en justice.

En 2014, Johnny Hallyday a rédigé son dernier testament dans lequel il déshérite ses deux premiers enfants, David Hallyday et Laura Smet. Selon BFM TV, le rockeur a fait cette démarche "sans notaire ni témoin" dans son domicile de Marnes-la-Coquette.

Paris Match révèle dans son dernier numéro paru le 15 février 2018, qu'aucun des trois ne s'est revu à l'ouverture du testament : "Alors qu'en règle générale l'ouverture d'un testament se déroule solennellement à l'étude pour une lecture devant la famille rassemblée, c'est par courrier à leur conseil qu'ils ont pris connaissance la semaine dernière des dernières volontés de Jean-Philippe Smet, dit Johnny Hallyday".

Déjà épineux, ce sujet avait créé des tensions avant même que le testament ne soit dévoilé. Closer révélait d'ailleurs le 1er février dernier que David Hallyday n'avait pas revu Laeticia HallydayJade et Joy depuis l'enterrement de son père en décembre dernier. Et pour cause, Paris Match rappelle que le testament du chanteur avait été modifié en 2014 après "une dépression nerveuse qui a suivi sa longue hospitalisation à Los Angeles". Mais Laura Smet et David Hallyday étaient probablement loin de se douter que ce testament ne leur laisserait rien.

 

                                                 Closermag

 

 

 

Commentaires