Société

La Turquie libère le pasteur américain Andrew Brunson

La Turquie libère le pasteur américain Andrew Brunson

Un tribunal turc a remis vendredi en liberté le pasteur américain Andrew Brunson, dont la détention puis l'assignation à résidence en Turquie sont au coeur d'une grave crise entre Ankara et Washington.

Le tribunal, à Aliaga dans la région d'Izmir (ouest), a condamné le pasteur à trois ans et un mois de prison mais l'a remis en liberté en tenant compte du temps qu'il a déjà passé en prison et de son comportement pendant son procès, selon une correspondante de l'AFP sur place.

Grave crise diplomatique
La détention puis l'assignation à résidence du pasteur ont provoqué une grave crise entre Ankara et Washington. Cette crise entre les deux alliés au sein de l'Otan s'est notamment traduite par un effondrement en août de la livre, la monnaie nationale, et a mis en lumière les fragilités de l'économique turque. 

Sanctions américaines
Après que le tribunal a refusé de libérer le pasteur au cours de la précédente audience, en juillet, Washington a haussé le ton et imposé une série de sanctions à la Turquie. Le 10 août, notamment, Washington a doublé les droits de douane sur l'acier et l'aluminium de provenance turque, ce à quoi la Turquie a immédiatement répliqué en prenant une mesure similaire.

Commentaires