People

Arafat Dj aux Awards du coupé décalé après l'avoir refusé: "Je respecte mes ainés"

Arafat Dj aux Awards du coupé décalé après l'avoir refusé:

Vous souvenez vous, il y a quelques semaines, Arafat Dj criait à qui voulais l’entendre, qu’il ne souhaitait pas être nominé aux Awards du coupé décalé, et qu’il chérissait de meilleurs prix (internationaux). Ce chapitre semble bien loin derrière, puisque l’Influemmento a non seulement été nominé aux Awards du coupé décalé, mais mieux, il a répondu présent au lancement de la cérémonie qui a eu lieu le dimanche 03 septembre.

 

L’artiste le plus influent du continent, Ange Didier Houon alias  Dj Arafat a été bel et bien nominé aux Awards du Coupé décalé malgré son refus d’y participer il y a quelque temps. Après tous ses propos rabaissant, et à la limites dénigrants à l’endroit des prix Ivoiriens qu’il a qualifiés d’ailleurs de « Prix à deux balles », l’Influemmento a décidé d’accepter de se faire nominer. Cette décision serait le fruit de l’humilité et du respect qu’Arafat a envers ses ainés. « Après avoir écouté les conseils d'aînés que je respecte (eh oui je demande conseils) et après maintes réflexions je décide de prendre part à cet événement auquel j'ai été une fois de plus nominé : Les Awards du Coupé-décalé 2017 », Peut-on lire dans une déclaration de l’artiste sur le réseau social Facebook.

Le jeune artiste le plus influent du continent certainement reconnaissant, se dit devoir au couper décaler, ce qu’il a reçu en tant que prince de cette musique. « En tant que porte étendard de cette musique qu'est le coupé décalé depuis près de 10 ans, je me dois de lui rendre ce qu'elle m'a rendu depuis tant d'années ».  

« Un capitaine se doit de guider le navire à bon port, le coupé décalé de feu Douk Saga doit être une musique bien plus concurrentielle qu'elle ne l'est déjà: Un combat que j'ai toujours mené. » A-t-il ajouté avant de terminer remerciant et encourageant ses fans qui ont déjà commencé à le voter ainsi que organisateurs et sponsors.

La question que nous posons : tout le « tapage » fait par Arafat avant les nominations, était-ce un moyen pour se faire une place à cette cérémonie ? Ou, l’a-t-il vraiment fait par humilité ?

Une chose que nous observons c’est que Le Molare parait bien ne pas être rancunier, vu comment il a été traité par son collègue mais que malgré tout  Arafat ait été nominé.

En tout cas, toutes nos félicitations au Beerus Sama, le King du Coupé-décalé et bonne chance pour la suite.

Commentaires