Insolite

Côte d’Ivoire : Accusée de sorcellerie, une fillette de 6 ans battue à mort

Côte d’Ivoire : Accusée de sorcellerie, une fillette de 6 ans battue à mort

Une fillette de 6 ans, pleine de vie et d’avenir a été tuée le 5 août dernier dans la commune d’Abobo précisément à N’Dotré (Nord d’Abidjan).  

 

La petite Josiane Konan Amoin était toute heureuse lorsqu’en avril 2017, dame Ahou Christine l’a tenue par la main pour Abidjan. «prophétesse » de son état, elle voulait faire de cette innocente âme, sa filleule.

 

A Abidjan, les choses se passent bien jusqu’à ce qu’une obscure maladie fauche la « prophétesse ». 

 

Généralement en Afrique les maladies ont souvent leur cause dans le monde invisible. Même la « prophétesse » qui est supposée vaincre les hommes du monde invisibles par ses « prophéties » d’une précision chirurgicale, serait selon ses enfants victime de la sorcellerie.

 

L’auteure de cette pratique est vite repérée. Tous les regards se tournent vers la petite Josiane. Les enfants de la prophétesse décident alors de procéder à la « délivrance » de la fillette. Un jeûne sec est imposé à la gamine de 6 ans. Du 2 au 4 août, Josiane est privée d’eau et de nourriture.

 

Les prières de délivrance se succèdent et ne produisent rien. La "prophétesse" sombrant dans son mal, ses enfants décident de passer à la vitesse supérieure. Au lieu de combattre « l’esprit », ces derniers décident de combattre « la chair et le sang ». La chicotte devient alors le remède. La fillette est battue comme une bête jusqu’à ce que mort s’en suive.

 

Selon l'oncle paternel de la fillette, les enfants voulaient «tuer Josiane pour prolonger l’espérance de vie de la prophétesse».

 

A l’hôpital, le rapport médical est sans ambages. Josiane Konan Amoin est morte des suites de l’horreur que lui a été infligée par les enfants de dame Ahou Christine, lesquels voulaient. Une conclusion qui dément la thèse du père de famille qui, une fois à l’hôpital, a fait savoir que la fillette est décédée après être tombée d’un immeuble.

 

Aux dernières nouvelles, deux des enfants de la "prophétesse" seraient aux mains de la police pour enquête.

 

apr-news.fr

Commentaires