Insolite

Cambriolé le soir du Nouvel An, il pose un ultimatum au voleur sur Facebook

Cambriolé le soir du Nouvel An, il pose un ultimatum au voleur sur Facebook

 Un homme affirmant avoir été victime d'un cambriolage a publié un message sur Facebook à l'intention du voleur...  

 

 

« Toi, le petit coquin qui a visité notre jolie maison cette nuit […], sais-tu que ce n’est pas bien de faire cela ? » Cambriolé le soir du réveillon du Nouvel An, un habitant de Montceaux-lès-Meaux, en Seine-et-Marne, a posé un ultimatum à son cambrioleur sur Facebook, rapporte Le Parisien. La victime menace de publier sur le réseau social un cliché du voleur présumé toutes les 24 heures si les biens ne lui sont pas restitués. Et de préciser que son système de vidéosurveillance a pris plusieurs photos, dont l’une figure d’ailleurs sous le post Facebook.

 

440.000 partages en deux jours

Ce mercredi à 15h00, le post – publié le 1er janvier dans le courant de l’après-midi – avait déjà été partagé plus de 440.000 fois sur Facebook. Dans les commentaires, plusieurs internautes se sont néanmoins interrogés sur le fait que ce message soit une publicité cachée pour le système de vidéosurveillance. La gendarmerie de la Ferté-sous-Jouars, une commune voisine de Montceaux-lès-Meaux, a confirmé à 20 Minutes qu’une plainte pour un cambriolage le soir du réveillon avait bien été déposée. Le préjudice s’élève à quelques milliers d’euros. Les enquêteurs ont, en revanche, découvert l’existence de ce post sur Facebook dans les médias.

 

Selon Le Parisien, l’auteur du post ne serait pas la victime directe du cambriolage. Ce dernier avait publié ce message avant de le retirer à la vue du nombre de partages. C’est un de ses amis qui l’aurait repris à son compte. Reste une question : l’auteur du cambriolage a-t-il rendu les objets volés ? « Pas la peine de préciser l’adresse, je pense que tu t’en rappelles », précise ironiquement le message. En tout cas, aucun autre cliché du malfrat n’a été publié.

 

 

 

Commentaires