Flash Info

Jaloux maladif, il tue son ex et se suicide

Jaloux maladif, il tue son ex et se suicide

  René Fripont, ce sexagénaire qui avait poignardé mortellement son ex-compagne, Femke Wetzels (38 ans), dans un café situé à Lanaken (près de Maastricht, dans le Limbourg), a été retrouvé mort ce jeudi matin dans sa cellule à Hasselt. Il a mis fin à ses jours, révèle Het Nieuwsblad.

 

 

Séparé de sa femme depuis peu après 16 ans de mariage, l'homme de 63 ans n'avait pas digéré leur rupture. A la demande de Femke, qui fréquentait désormais un homme plus jeune, il s'est rendu le soir du vendredi 3 mars au Grand-Café Chaplin, à Lanaken.

En dépit de leur séparation, il espérait toujours la reconquérir. Seulement voilà, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Après une brève discussion, il est très vite apparu que la jeune femme avait définitivement fait un trait sur leur histoire et n'avait aucune intention de revenir.

Maladivement jaloux
Elle lui aurait par ailleurs avoué plusieurs infidélités au cours de leur relation, ce qui l'a fait sortir de ses gonds. L'homme est alors allé chercher un couteau dans sa voiture avant de revenir dans le bar pour la poignarder à plusieurs reprises au niveau de la poitrine.

Emmenée à l'hôpital d'urgence, la jeune femme a succombé à ses blessures. René Fripont était maladivement jaloux et avait même été interné dans un institut psychiatrique après la séparation. Il était inculpé d'homicide involontaire et non pour meurtre.

"Tout ce que je peux confirmer, c'est que mon client n'a jamais eu l'intention de tuer son ex-femme", expliquait son avocat récemment. "Il était lui-même sous le choc quand il a appris le décès de Femke".

                   

                                                        7sur7

 

 
 
Commentaires