Fait Divers

Voici ce que devient l'enfant de 2 ans qui fumait 40 cigarettes par jour (photos)

Voici ce que devient l'enfant de 2 ans qui fumait 40 cigarettes par jour (photos)

En 2010, cet enfant avait provoqué de nombreuses réactions quand son histoire avait été rapportée dans les médias. En effet, Ardi Rizal âgé alors de deux ans, et originaire de l’Indonésie fumait 40 cigarettes par jour. Aujourd’hui, il a 9 ans, et le jeune garçon a transformé sa vie.

Le garçon, issu d’un village éloigné de Sumatra, a fait l’objet d’une préoccupation internationale lorsque ses photos concernant son tabagisme, ont été révélées.

Mais, il faut l’avouer ça n’a pas été un voyage facile pour le petit garçon qui a développé une dépendance alimentaire après avoir abandonné les cigarettes, à l’âge de cinq ans. Le bonhomme avait pris du poids, mais au cours des dernières années, il a réussi à perdre des kilos.

Suivi par toute une équipe de spécialistes, le célébrissime bébé fumeur pesait déjà 24 kilos à l’âge de cinq ans, soit 6 à 7 kilos de plus que son poids idéal, et devait suivre un régime très strict.

Ardi a finalement vaincu cette deuxième dépendance grâce à un régime à base de fruits frais et de légumes.

ardi avant après

cigarettes
Parlant il y a quatre ans, sa mère a dit: “Au début, lorsque nous empêchions Ardi de consommer les cigarettes, il avait des crises de colère terrible. Mais il ne les veut plus maintenant.”

Les parents d’Ardi ont révélé que la dépendance au tabagisme a commencé lorsque le père d’Ardi lui a donné sa première cigarette quand il avait seulement 18 mois.

cigarettes

Maintenant, avec l’aide du gouvernement de l’Indonésie et d’un nutritionniste, Ardi a réapparu comme un enfant née de nouveau à l’age de neuf ans.

Le garçon de neuf ans, qui consommait trois canettes de lait condensé par jour, se limite maintenant à un régime comprenant du poisson frais, des fruits et des légumes pour l’aider à perdre du poids.

Aujourd’hui avec le corps beaucoup plus sain, Ardi a réussi à vaincre ses contraintes à distance en se concentrant sur son école.

 

 

 

Afrikmag.com

Commentaires