Fait Divers

Vingt ans de prison ferme pour l’un des braqueurs de Sanhoukro-Ebikro (Aboisso)

Vingt ans de prison ferme pour l’un des braqueurs de Sanhoukro-Ebikro (Aboisso)

Nacoulma Dieudonné, 26 ans, l’un des auteurs du braquage perpétré sur Koné Oumar,  le 14 novembre, sur la route Ebikro-Sanhoukro  a été condamné à 20 ans de prison  ferme, jeudi,  par le tribunal d’Aboisso.

Comparaissant devant le tribunal correctionnel d’Aboisso, Nacouma Dieudonné a nié les faits déclarant être un vendeur de drogue et non un braqueur. Il  a dit vendre un gramme de cocaïne entre 250 000F  et 500 000FCFA et que les 46  millions proviendraient de cette vente.

Il a été cependant confondu par le président du tribunal qui a découvert le mensonge au fil des questions.

En outre, le témoignage du chef de village de Sanhoukro et celui d’autres témoins oculaires de la scène, d’une autre victime de braquage au même endroit en avril ont conforté le tribunal.

Nacoulma Dieudonné,  formellement identifié comme l’un des trois braqueurs et reconnu donc coupable des faits de vol en réunion à main armée avec violence ayant causé des blessures à une personne, a été condamné à 20 ans de prison ferme assortie de 500 000FCFA d’amande, de 10 ans de privation de droit et cinq ans d’interdiction de séjour sur le territoire national.

Le 14 novembre, un  opérateur économique, Koné Oumar, a été victime de braquage sur la route Sanhoukro-Ebikro dans la sous-préfecture d’Ayamé  dans lequel les malfrats ont emporté la somme de 46 millions de FCFA.

Après une battue organisée par les villageois, le sieur Nacoulma Dieudonné a été arrêté  en possession des 46 millions et remis à la gendarmerie, rappelle-t-on.

Commentaires