Fait Divers

Une enseignante se coiffe comme son élève, un geste mignon et plein de considération

Une enseignante se coiffe comme son élève, un geste mignon et plein de considération

Elle a aidé une petite fille de 4 ans à assumer ses cheveux au naturel.

 

Leigha Bishop est institutrice dans une école au Texas, aux Etats-Unis. Il y a quelques jours, l'une de ses élèves, coiffée d'un chignon et de tresses africaines, lui a confié qu'elle n'aimait pas ses cheveux et ne se trouvait pas jolie. Leigha a alors tout mis en œuvre pour lui prouver qu'ils étaient parfaits tels qu'ils sont. "Je lui ai dit: 'Ne sois pas fâchée lorsque tu me verras arriver à l'école avec la même coiffure demain'", a raconté l'institutrice au site Refinery29. "Évidemment, elle ne m'a pas crue". 

Le lendemain, lorsque Leigha est arrivée à l'école avec cette coiffure, la petite fille n'en croyait pas ses yeux. "Elle m'a fixée, la bouche ouverte et je lui ai dit: 'Tu pensais que je rigolais? On va être jolies toutes les deux maintenant!"

"Je prends la défense de tous les enfants, mais les enfants noirs ont besoin de plus d'exemples positifs", a confié Leigha. C'est pourquoi elle s'efforce d'être un modèle pour ses élèves. Que ce soit à la télévision ou dans les magazines, où les minorités sont très peu représentées, les petites filles manquent en effet de modèles auxquels s'identifier. "Il faut que ces filles sachent qu'elles sont importantes aussi. Elles ont une voix qui mérite d'être entendue. Elles ont une histoire à raconter. Elles ont un cœur qui mérite d'être aimé et respecté". 

"Quand les élèves sont valorisés pour ce qu'ils sont en tant qu'individus, au-delà des notes sur un bulletin, ils ont tendance à vouloir être plus assidus à l'école et à vouloir réussir davantage dans tous les aspects de leur vie", a-t-elle encore ajouté.

 

                                                 7sur7

 

 
Commentaires