Fait Divers

Un mort et plusieurs blessés dans des affrontements entre des jeunes à Odienné

Un mort et plusieurs blessés dans des affrontements entre des jeunes à Odienné

Deux groupes de jeunes, armés de machettes et de gourdins, se sont affrontés à Odienné faisant un mort et plusieurs blessés, a appris l’AIP mercredi de sources concordantes.

Ces affrontements ont eu lieu dans les nuits de vendredi et de samedi, précise une source sécuritaire, signalant que deux suspects soupçonnés d’y avoir participé ont été arrêtés et déférés à la maison d’arrêt et de correction d’Odienné.

Doumbia Issouf, 16 ans, élèves en classe de 3e au groupe scolaire Mamadou Coulibaly lors de cette rixe qui a eu lieu entre les quartiers Kamatela et Bromakoté.

Selon son oncle Doumbia Moctar, il a quitté le quartier Hermakono pour une visite à un malade au Centre hospitalier régional d’Odienné vers 21h le samedi soir. Au lieu de l’hôpital, son neveu s’est retrouvé dans un bas-fond entre les quartiers Kamatela et Bromakoté, où il va perdre la vie dans cette confrontation entre groupes rivaux.

Selon la police, un premier affrontement avait eu lieu vendredi nuit. « C’est la suite du premier affrontement qui s’est soldé par la mort du jeune Doumbia Issouf et plusieurs autres blessés », pointe cette source.

Sylla Aboubacar, 17 ans, carreleur, et Doumbia Ouamrou, 18 ans, deux des blessés des affrontements, ont été arrêtés par la police et déférés à la prison d’Odienné par la police dans le cadre de l’enquête pour situer les responsabilités.

L’affrontement meurtrier de la semaine dernière crée la psychose au sein des populations locales, dont plusieurs ont confié à l’AIP rencontrer régulièrement, souvent tard la nuit, des jeunes adolescents armés de machettes dans des rues de la ville.

Commentaires