Fait Divers

Un mini-car incendié par une foule en colère à Adjamé après la mort accidentelle d'une dame

Un mini-car incendié par une foule en colère à Adjamé après la mort accidentelle d'une dame

Un mini-car de transport en commun, communément appelé Gbaka dans le jargon ivoirien a été incendié, jeudi dans la matinée, par une foule en colère à Adjamé-garage en haut, (commune commerciale d'Abidjan) après avoir tué accidentellement une dame.

Selon les faits rapportés sur place à APA par des témoins, le conducteur du mini-car a pris la poudre d'escampette après l'accident qui a causé la mort sur-le-champ d'une dame.

« Quand l'accident s'est produit et qu'il a percuté la dame qui est morte sur-le-champ, il a pris la fuite. Les populations riveraines en colère, sont sorties et ont mis le feu à son véhicule », explique un ferrailleur à APA.

Poursuivant, il a souligné que le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), appuyé par la police nationale,  a tenté en vain de sauver le véhicule qui a été consumé par le feu.

Selon les statistiques de l'Office national de la sécurité routière (OSER), la Côte d'Ivoire enregistre chaque année, 6000 accidents de la route qui occasionnent 600 morts et plus de 13.000 blessés.

Commentaires