Fait Divers

Un homme trouve sa femme et son amant morts dans le garage après une relation sexuelle.

Un homme trouve sa femme et son amant morts dans le garage après une relation sexuelle.

Lundi soir à Newark, un homme a trouvé son épouse et son amant en flagrant délit. Or, c'est l'homme qui a été le plus surpris dans toute cette histoire, car sa femme et son amant étaient morts.  

 

Selon ce qu'on rapporté des sources proches de la police à NBC, la femme de 39 ans nommée Tameka Hargrave ainsi que son amant de 56 ans, seraient morts des suites d'un empoisonnement au monoxyde de carbone.

 

L'amant de la femme était vraisemblablement son mécanicien.

 

Selon des sources proches de la victime, il semblerait que la femme avait engagé l'homme pour des travaux de mécanique et elle le payait ensuite en nature.

 

Le conjoint de la femme décédée, Kahali Johnson, a raconté à ABC qu'il avait trouvé les deux corps à l'intérieur de leur garage résidentiel, alors qu'une voiture était en fonction et que la porte du garage était fermée.

 

Le mari

L'homme aurait aussitôt signalé l'incident à la police vers 21h.

 

Johnson a raconté qu'il avait cru sentir une forte odeur de gaz dans son appartement et c'est ce qui l'a amené à mener sa petite enquête.

Le veuf poursuit son récit: "Alors que j'essayais d'ouvrir la porte du garage, j'ai vu que le mécanicien était couché au sol. Puis, juste à quelques mètres de lui, ma femme était aussi couchée au sol. À ce moment-là, j'ai rapidement alerté le 911, car étant donné la forte odeur qui se dégageait du garage, je craignais qu'il était déjà trop tard pour eux."

 

La mère de la victime a révélé à CBS que sa fille lui avait mentionné qu'elle avait un rendez-vous pour un changement d'huile à 17h30.

 

Une amie de la famille, Kelly Mitchell, aimerait bien comprendre ce que son amie faisait là avec le mécanicien.

Comme il n'y avait aucun détecteur de monoxyde de carbone dans la maison, la famille croit que ces deux morts auraient facilement pu être évitées.

 

Évidemment, les filles de la victime sont complètement sous le choc et elles se questionnent énormément à savoir pourquoi aucun système de détection n'avait été installé dans le garage.

 

Comme le garage en question est à l'intérieur d'une propriété dans laquelle plusieurs résident y vivent, les autorités ont été soulagés d'annoncer que l'incident n'avait pas fait d'autres victimes, à l'exception d'une personne qui a dû être examinée, car on craignait qu'elle puisse avoir été intoxiquée.

 

L'identité du mécanicien n'a toujours pas été dévoilée, mais les forces de l'ordre ont tenu à faire savoir que pour le moment, tout portait à croire que ces deux décès étaient purement accidentels.

 

ayoyemonde.com

Commentaires