Fait Divers

Un faux vendeur d’or écope de 24 mois de prison ferme à Toumodi

Un faux vendeur d’or écope de 24 mois de prison ferme à Toumodi

Le tribunal de Toumodi a condamné, lundi, Kobénan Kouakou Etienne à 24 mois de prison pour des faits d’escroquerie.

En effet, selon la victime Brahima Coulibaly, tout est parti depuis le 6 août où elle a été grugée par le sieur Kobénan Kouakou Etienne.

«J’ai été joint au téléphone par un certain Amani se disant policier en service dans une mine d’or. Il m’a dit être en contact avec la coopérative qui gère cette mine d’or et cette dernière lui a demandé de trouver une personne qui est prête à acheter des kilos d’or à 10 millions et pourrait la revendre à un arabe à 25 millions », a indiqué Brahima Coulibaly.

Il a souligné avoir été mis en confiance par le dénommé Amani car il a donné des détails sur sa vie que seuls ses amis intimes connaissent.

«J’ai rencontré ensuite à Yamoussoukro le sieur Kobénan qui se fait appeler Jean Paul. Il s’est présenté à moi comme le représentant de la coopérative et avait en sa possession les 100 kg d’or. Pour vérifier la qualité de l’or, j’ai appelé l’arabe qui m’a envoyé son contrôleur qui a confirmé qu’il s’agissait de l’or. J’ai ensuite remis trois millions à Jean Paul séance tenante. Je devais lui reverser le reste après la vente», a expliqué la victime.

Après la transaction M. Coulibaly n’aura plus de nouvelles de l’arabe qui devait acheter la marchandise. Aussi, après vérification, elle constatera que le produit qui lui a été vendu n’était pas de l’or.

«Un ami bijoutier m’a dit que ce n’était pas de l’or. Comprenant que je venais de me faire arnaquer, j’ai tout fait pour joindre au téléphone Jean Paul qui me faisait passer pour une autre personne acheteur d’or. C’est comme ça qu’avec l’aide de la police,  j’ai réussi à mettre la main sur lui», a relaté la victime à la barre du tribunal.

Jean Paul de son vrai nom Kobénan Kouakou Etienne a reconnu les faits. Il a ainsi été ainsi condamné à 24 mois de prison ferme et à 3 millions FCFA de dommages et intérêts.

Commentaires