Fait Divers

Un chef traditionnel tué au Cameroun

Un chef traditionnel tué au Cameroun

Le chef traditionnel Esoh Itoh, un chef coutumier de la commune d'Ekondo Titi, dans la région camerounaise du Sud-Ouest, a été assassiné dans la mi-journée de dimanche par des individus non identifiés.

Selon les médias locaux, il était tué en plein culte, dans une paroisse baptiste locale, lors de l'agression qui lui a coûté la vie.

Ancien président des chefs traditionnels de la région du Sud-Ouest, Esoh Itoh était membre du parti au pouvoir au Cameroun, le RDPC.

Son décès survient quelques jours après la libération de sept autorités traditionnelles enlevées par des présumés séparatistes au mois de juillet. L'un des otages est toujours en captivité.

Commentaires