Fait Divers

Un boxeur pro-Trump avait un mur dessiné sur son short, il se fait mettre KO par un boxeur mexicain

Un boxeur pro-Trump avait un mur dessiné sur son short, il se fait mettre KO par un boxeur mexicain

Une affaire de karma... Le jeudi 12 avril dernier, le boxeur américain Rod Salka affrontait le boxeur mexicain Francisco Vargas. Le premier, pro-Trump, avait un mur dessiné sur son short, et a été mis KO au sixième round. 

La politique migratoire de Donald Trump s'invite même dans le sport. Le jeudi 12 avril dernier, avait lieu un combat entre le boxeur américain Rod Salka, et le boxeur mexicain Francisco Vargas. Le premier n'a jamais caché soutenir Donald Trump et sa politique migratoire avec le Mexique et l'affichait même sur son short lors de ce combat. Il a été mis KO au sixième round.

Sur son short était inscrit "America's First", et était dessiné un mur, en référence au mur que Donald Trump aimerait construire entre les Etats-Unis et le Mexique, et le moins que l'on puisse dire c'est que cette provocation n'a eu aucun effet sur son adversaire, bien loin de là. La victoire de Francisco Vargas a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux : "Quand l'ex-champion du monde Francisco Vargas apprend l'humilité à un pro-@realDonaldTrump qui se croit drôle avec ses shorts qui font la promotion du mur entre les #USA et le #Mexique."

Commentaires