Fait Divers

Un acteur pris pour un terroriste alors qu'il répétait dans les toilettes d'un TGV

Un acteur pris pour un terroriste alors qu'il répétait dans les toilettes d'un TGV

Le contrôleur s'était inquiété d'entendre l'homme parler d'arme à feu aux toilettes. C'est seulement après l'intervention des forces de l'ordre que le comédien a pu expliquer le malentendu.

Un comédien, qui répétait un rôle en anglais dans les toilettes d'un TGV, a été pris pour un terroriste, mercredi, et interpellé en gare de Valence. L'information de France-Bleu Drôme Ardèche a été confirmée par la SNCF.

Vers 14 heures, cet homme de 35 ans, originaire de la région parisienne, avait voulu s'isoler des autres passagers du TGV reliant Marseille à Paris pour travailler son rôle dans une pièce de théâtre. Mais en entendant les mots «weapon» et «gun», un contrôleur comprenant qu'il s'agissait d'armes a pris peur et alerté sa hiérarchie.

Douze gendarmes mobilisés

«Compte tenu du contexte actuel de terrorisme et du plan Vigipirate, le contrôleur n'a pris aucun risque, il a voulu lever le doute et a fait interpeller la personne», a déclaré à l'Agence France-Presse un porte-parole de la SNCF.

Le TGV s'est donc exceptionnellement arrêté en gare de Valence. D'après France Bleu, les gendarmes de Bourg-de-Péage, ceux stationnés à Valence TGV et ceux de Romans-sur-Isère sont intervenus, soit un total de douze militaires mobilisés.

Ils ont interpellé le comédien à la sortie des toilettes pour le conduire à la gendarmerie, avant de comprendre leur méprise. L'homme a rapidement été libéré et a pu reprendre un train pour rejoindre la capitale.

 

                                                             Autre source

 

Commentaires