Fait Divers

Tiebissou/ L’IEP et le domicile d’une institutrice cambriolés

Tiebissou/ L’IEP et le domicile d’une institutrice cambriolés

Les bureaux de l’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (IEP) situés au quartier résidentiel et le domicile de l’institutrice Koffi Reine, au quartier lycée de Tiébissou (Centre, région du Bélier), ont été cambriolés dans la nuit de samedi à dimanche par des bandits qui écument le département et la ville.

 

 

La porte centrale de l’IEP, celles du bureau des examens et concours, du secrétariat et du bureau de l’inspecteur ont été fracturées par les malfrats qui les ont mis sens dessus-dessous et emporté un ordinateur et une imprimante.

Chez l’institutrice, deux portables, de l’argent et sa moto ont été emportés par deux bandits en cagoule et armés de kalachnikovs qui ont accédé à son salon et à sa chambre après avoir escaladé la clôture aux environs de deux heures.

Au cours des trois derniers mois, une dizaine de braquages de domicile, d’hôtels ou d’individus, ont été enregistrés dans la ville. Des victimes ont été parfois ligotées ou enfermées dans leurs douches. Une équipe de l’émission « Petit à petit » de la télévision nationale a été braquée dans deux hôtels, toujours par des individus armés de kalachnikovs.

Des gendarmes et des policiers sont tombés dans des embuscades tendues pars ces malfrats. L’IEP a déjà été cambriolée tout comme beaucoup de bureaux du secteur privé et de l’administration publique dont la préfecture, la sous-préfecture, le lycée Coffi Gadeau et l’ANADER, plongeant la population dans une véritable psychose.

 

 

Commentaires