Fait Divers

Suisse: Près de 40.000 euros découverts dans des toilettes reversés aux employés

Suisse: Près de 40.000 euros découverts dans des toilettes reversés aux employés

CADEAU DE NOËL Au printemps 2017, des liasses de 500 euros déchirés avaient été retrouvées dans les toilettes de plusieurs cafés et restaurants de Genève...

On sait enfin ce qui est arrivé à ces billets de 500 euros, découverts en mai 2017 déchirés dans plusieurs toilettes à Genève (Suisse). Des employés de la banque UBS avaient d’abord découvert des liasses dans les toilettes de leur établissement, et réussi à récupérer près de 40.000 euros.

Sur les images de vidéosurveillance, les policiers avaient repéré trois fois femmes et un homme faire des allers-retours entre la salle des coffres et les toilettes. Le même jour, une situation similaire a été découverte dans un salon de thé. Les employés ont ainsi récupéré 8.500 euros en billets de 500. Dans un restaurant voisin, la femme de ménage et le cuisinier découvrent près de 26.000 euros dans la cuvette des WC.

Les sommes offertes aux découvreurs

L’histoire ne s’arrête pas là : un mois plus tard, les toilettes d’une pizzeria proche de la banque débordent à leur tour de billets. Près de 60.000 euros sont retirés de la cuvette, trempés. La police de Genève conserve le butin en attendant de retrouver les propriétaires, rapporte la Tribune de Genève.

A l’hiver 2017, un Espagnol – l’une des trois personnes présentes sur la vidéosurveillance – s’est présenté aux enquêteurs. Il a expliqué que l’argent appartenait à la famille de sa femme, qui avait préféré le cacher en Suisse après avoir reçu des menaces de la part de malfaiteurs en Espagne. Il a remboursé rubis sur l’ongle les propriétaires des trois établissements qui avaient porté plainte pour les dégâts occasionnés dans les WC.

Le ressortissant espagnol a été libéré après son audition, car la destruction de billets n’est pas illégale en Suisse. La famille n’ayant pas demandé la restitution du butin, la justice a décidé de faire don des différentes sommes aux « découvreurs ». La Banque de France leur enverra des billets tout neufs en échange de ceux retrouvés au fond des différentes toilettes.

Commentaires