Fait Divers

Pour faire plaisir à sa maîtresse : il tue sa fille unique âgée de 6 ans

Pour faire plaisir à sa maîtresse : il tue sa fille unique âgée de 6 ans

Par amour l’homme serait prêt à aller jusqu’à tuer son propre enfant. C’est le cas de Thompson Agena, un Nigérian âgé de 47 ans qui a tuer sa fille unique de 6 ans, pour faire plaisir à son amante qu’il souhaitait prendre pour seconde épouse. Il a été mis aux arrêts par la police et transféré au parquet l’Etat de Nasarawa au Nigeria d’où il devra répondre de ces actes.

 

Le suspect qui est un menuisier, s’est marié avec sa première femme, Cecilia, en 2005, avec laquelle il a eu son premier enfant, Mercy, en 2011. Ils ont attendu de nombreuses années avant que Cecilia conçoive le deuxième enfant en 2015. Malheureusement, Cecilia est décédée en donnant naissance d’un enfant en avril 2016. Elle a saigné à mort après avoir donné naissance à un petit garçon.

Quelques jours après sa mort, le petit garçon est également mort. Thompson dévasté a enterré le petit garçon dans son village et a continué sa vie, en prenant soin de leur fille Mercy.

Un an après le décès de sa femme, Thompson s’est inscrit à un programme de diplôme à temps partiel à la Nasarawa State Polytechnic où il a rencontré Joy Orkuma. Ils sont tombés amoureux, et peu après, elle est tombée enceinte de lui. Quand il lui a demandé de l’épouser, Joy a dit que la seule condition serait qu’il élimine sa fille, Mercy. Joy a accusé Mercy d’être une sorcière et qu’elle pourrait tuer son bébé après qu’elle ait accouché. Joy a dit à Thompson que Mercy lui apparaît tout le temps dans son rêve chaque fois qu’elle dort chez lui.

Thompson a exécuté l’acte lâche le 22 février. Pendant son sommeil, Thompson a porté sa fille de six ans et l’a jetée dans un puits. Son acte lâche a été découvert par un de leurs voisins.

Lors de son arrestation, Thompson a dit qu’il regrettait d’avoir exécuté le vœu de Joy. Il attribua son action haineuse à un amour irrésistible pour Joy et à la peur de la perdre ainsi que la grossesse qu’elle avait pour lui.

Joy, quand à elle, semblait impénitente. Elle a dit qu’elle avait seulement dit à Thompson d’emmener sa fille parce qu’elle ne pouvait pas vivre dans la même maison avec elle. Selon elle, ce que Thompson a fait était la meilleure chose à faire.

«Je lui ai dit que si je dois l’épouser, Mercy devra partir», a-t-elle affirmé, «[car]elle apparaît toujours dans mes rêves chaque fois que je passe une nuit dans la maison de son père. Alors quand je suis tombée enceinte de lui, je lui ai dit que je ne pouvais pas accoucher un bébé à la maison pour que Mercy le tue ».

Cependant, l’un des frères de Thompson, David Agena, a déclaré que son frère aîné n’était pas le père biologique de la défunte Mercy. Selon David, la défunte Cecilia Agena était enceinte de deux mois lorsqu’elle a épousé Thompson. Il a allégué que pendant qu’ils sortaient ensemble, Cecilia voyait deux autres hommes et que lorsqu’elle était enceinte, elle a attribué la grossesse à Thompson, qui en avait pris la responsabilité parce qu’il l’aimait.

 

 

avec afrikmag.com

Commentaires