Fait Divers

Ivre, un directeur de l’école se masturbe dans la cour

Ivre, un directeur de l’école se masturbe dans la cour

Il a été interpellé à l’école Poullart-des-Places, un site géré par la fondation Apprentis d’Auteuil. Aucun élève n’a assisté à la scène.

A leur arrivée, les policiers l’ont découvert par terre le sexe à la main. Ivre. Le directeur d’une école d’Orly a été interpellé mercredi en fin de journée par des policiers du commissariat de Choisy-le-Roi et placé en garde à vue pour exhibition sexuelle dans un établissement scolaire.

Cet homme de 48 ans dirige l’école Poullart-des-Places, un site géré par les Apprentis d’Auteuil qui accueille des élèves de 3 à 11 ans. Cette fondation catholique reconnue d’utilité publique agit « auprès des jeunes et des familles les plus fragiles ». Aucun enfant n’a assisté à la scène en cette période de congés.

Ce sont plusieurs personnes travaillant au sein de la « Maison d’enfants à caractère social », qui se trouve juste à côté de l’école, qui ont prévenu la police. Expliquant aux policiers qu’ils avaient vu par une fenêtre le directeur alcoolisé dans la cour de l’établissement, pantalon et caleçon baissés. Il a été aperçu par plusieurs personnes en train de se masturber.

Arrivés sur ce site en limite de Thiais, les policiers l’ont effectivement découvert endormi, allongé par terre dans la cour de la fondation, le pantalon sur les chevilles, le caleçon baissé et le sexe à la main.

Les policiers ont eu du mal à réveiller le directeur, puis ont dû l’aider à se rhabiller. Emmené au commissariat, il a subi un dépistage d’alcoolémie : les fonctionnaires ont relevé chez lui un taux de 0,82 mg par litre d’air expiré. D’après nos informations, la personne travaillant pour la fondation qui a prévenu la police a porté plainte.

Enquête sur son passé

Le parquet de Créteil a finalement saisi la brigade des mineurs de la sûreté territoriale. Parce que « ça s’est passé à un endroit où sont placés des mineurs en difficulté », explique une source proche de l’enquête. L’école Poullart-des-Places accueille des enfants placés par la justice ou les services de l’aide sociale à l’enfance.

Sans présumer de rien, les policiers de la sûreté territoriale vont donc désormais faire des recherches sur son environnement, vérifier s’il a déjà fait l’objet de signalement.

Cet homme qui travaille pour les Apprentis d’Auteuil depuis 21 ans est décrit comme un « bon professionnel », qui « n’avait jamais l’objet de quelque préoccupation que ce soit », a réagi ce jeudi matin la Fondation. Elle a décidé de le mettre à pied à titre conservatoire, « le temps de comprendre » pour quelle raison ce directeur a eu ce « comportement totalement anormal ». Insistant sur le fait que rien ne s’était passé « devant des gens ».

Sur le site Internet de l’établissement, ce directeur décrit « une école pas comme les autres ». « Si nous tentons d’offrir un cadre rassurant à tous les élèves, nous attendons que tous respectent les règles qui régissent le cadre de l’établissement : être élève, c’est aussi vivre l’autre en harmonie, écrit-il. Alors n’hésitez pas à pousser notre porte et à venir nous rencontrer. Peut-être serons-nous la réponse adaptée à votre enfant… ».

Commentaires