Fait Divers

Impliqué dans une affaire de chantage vidéo: Un artiste ivoirien mis aux arrêts par la PLCC

Impliqué dans une affaire de chantage vidéo: Un artiste ivoirien mis aux arrêts par la PLCC

Konaté Gaoussou, plus connu sur le nom de Carlito le Pitchoutchou a été mis aux arrêts par les éléments de la plateforme de lutte contre la cybercriminalité. Cet artiste disque joker (DJ)  est suspecté d’effectuer des chantages vidéo sur les réseaux sociaux. Le 1er mars dernier il a été conduit devant le parquet d’Abidjan plateau, où il devra répondre de ses actes.

La DITT (Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques) a été informé de ce qu’un certain «CARLITO LE PITCHOUTCHOU» publiait des photos et vidéos de femmes nues sur les réseaux sociaux. A la suite des investigations menées par le LCN (Laboratoire de Criminalistique Numérique) de la DITT, le résultat est sans appel. Il a été révélé que l’identité cachée derrière ce profil n’est autre que Konaté Gaoussou Ismaël.

Celui-ci est connu comme étant un artiste du milieu coupé-décalé. Tous les éléments trouvés en sa possession lors de son interpellation par les agents de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) ont été mis à la disposition du LCN.

Plus tard, il a été découvert plusieurs vidéos à caractère sexuel, de fausses pièces d’identité française et des captures de conversations dans lesquelles il se faisait passer pour des personnes de race blanche.

Le 1er mars dernier, il a été conduit devant le parquet d’Abidjan plateau, où il devra répondre de ses actes. Une nouvelle qui ravi ses bourreaux qui sont en majorité des jeunes filles.

Commentaires