Fait Divers

Il va en prison pour avoir payé une prostit*uée avec un faux billet

Il va en prison pour avoir payé une prostit*uée avec un faux billet

Mamadou Moustapha se retrouve derrière les barreaux pour une étrange raison : il a payé les services d’une prostit*uée avec un faux billet.

Le mis en cause avait une forte envie de connaître des sensations fortes mais n’était pas prêt à en payer le prix. Le jour des faits, Mamadou Moustapha, bien qu’étant marié, se rend dans une maison close à Touba. Suite à ses échanges avec une marchande du s*xe, il est convenu que l’infidèle doit payer 6 000 francs pour profiter du corps de la jeune dame.

Mamadou Moustapha remet un billet de 10 000 francs à la péripatéticienne. La prostit*uée veut vérifier l’authenticité du billet. Elle demande l’avis de policiers postés non loin. Ceux-ci découvrent la supercherie.

A la barre, le prévenu s’est défendu en arguant qu’il ignorait que le billet en question était faux. Et pourtant, il a été retrouvé en sa possession, deux autres faux billets, comme l’a indiqué le site Seneweb. Le tribunal de grande instance de Diourbel l’a condamné à quinze jours de prison pour trafic et mise en circulation de faux billets de banque.

 

Commentaires