Fait Divers

France/ Séquestré et tabassé pendant 4 heures pour le dissuader de sortir avec une jeune fille

France/ Séquestré et tabassé pendant 4 heures pour le dissuader de sortir avec une jeune fille

C'est une « véritable expédition punitive » qui a eu lieu lundi 22 mai entre Toulouse et Nailloux. Son motif ? Dissuader un jeune homme doté d'une mauvaise réputation de fréquenter une jeune fille.

Ce 22 mai, Paul*, un jeune garçon de 19 ans originaire de Cazères arrive à la gare Matabiau à Toulouse, aux alentours de 16 heures. A peine sorti de la gare, plusieurs hommes l'encerclent et le forcent à les suivre. Frappé au visage, il est contraint de partir avec ces inconnus.

Transporté dans le coffre d'une voiture jusqu'au lac de de la Thésauque, à Nailloux, à environ 35 kilomètres de Toulouse, le jeune homme subit coups, insultes et menaces de la part de ces inconnus pendant près de quatre heures.

Il connaît vaguement l'un d'entre eux : l'oncle de son ex petite-amie. Car en réalité, son amourette avec la jeune fille est au cœur de l'affaire. Ce déchaînement de violences a pour but de le dissuader de revoir la jeune fille. Lorsque ses bourreaux partent en le laissant à même le sol, ils le menacent de mort s'il tente de la revoir.

C'est un garçon boitant, le visage tuméfié et le corps couvert d'ecchymoses qui parvient à se rendre à la gendarmerie avec l'aide d'un passant.

Prison ferme pour les trois prévenus

Huit jours après les faits, trois de ses agresseurs, âgés de 20, 29 et 40 ans, sont interpellés à leurs domiciles et placés en garde à vue avant d'être jugés en comparution immédiate au tribunal de Toulouse ce mercredi 31 mai pour des faits d’enlèvement, de séquestration et de violences en réunion. Parmi eux, il y a notamment le père de la jeune fille et son oncle.

A la barre, les trois hommes semblent plus soucieux d'eux-mêmes que de leur victime, ce qui ne plaide pas en leur faveur.

Le père de l’adolescente, âgé de 40 ans, écope de 18 mois de prison dont 14 mois avec sursis et mise à l'épreuve. Le plus jeune des prévenus est lui condamné à 14 mois de prison, dont onze mois avec sursis et mise à l'épreuve. Quant à l'oncle de la jeune fille, âgé de 29 ans, qui est visiblement le plus impliqué, il écope de 18 mois de prison, dont six mois avec sursis et mise à l’épreuve.

Commentaires