Fait Divers

Fin de cavale pour un évadé de la prison de Dimbokro

Fin de cavale pour un évadé de la prison de Dimbokro

Cinq agents de la Maison d’arrêt et de correction de Dimbokro ont mis fin à la cabale du prisonnier, Koffi Serges Magui, en l’appréhendant à Essekokokro alors qu’il s’était évadé de cette prison, trois jours plus tôt, a appris lundi, l’AIP, de source pénitentiaire.

Selon le régisseur, Sinaly Ouattara, le 16 avril, aux environs de 11H, Koffi Serges Magui, qui a été condamné en mars à six mois de prison par le tribunal de Dimbokro pour vol de vélo et de cabris, est commis à la corvée en compagnie de deux autres codétenus au jardin pénitentiaire. Ils sont placés sous la surveillance du garde pénitentiaire Guy Hervé Patrick dit Attèssèguè.

Le bagnard, qui avait préparé son coup, suit tous les faits et gestes du surveillant. Profitant d’une inattention de ce dernier, il prend la poudre d’escampette, se débarrassant de sa tenue de prisonnier au milieu de la route vers l’agence COOPEC de la ville.

Au lieu d’aller dans son village, l’ancien orpailleur qui sait que la tâche ne lui sera pas de tout repos, va se réfugier à Essekokokro, un village dans les confins de la région du N’zi.

Le malfrat a été cueilli dans sa couchette, dans la nuit de jeudi à vendredi, par un commando qui avait fini par le localiser dans cet endroit. Il a été ramené en prison et répondra bientôt du délit d’évasion devant le juge Allah Kouadio.

Commentaires