Fait Divers

Dimbokro : Un garde pénitentiaire au cœur d’un trafic de drogue

Dimbokro : Un garde pénitentiaire au cœur d’un trafic de drogue

Le mardi 23 mai dernier, une bien triste information circulait à la Maison d’arrêt et de correction de Dimbokro (MACDI). Un garde pénitentiaire s’est révélé être un « passeur » de drogue.

 

 

Pour arrondir ses fins de mois, le sergent Konan Kouhon Kan Bosco, garde pénitentiaire à la MACDI, s’est trouvé une activité peu honorable : passer de la drogue et toute sorte d’objets prohibés à l’intention des détenus moyennant une commission mensuelle de 10 000 FCFA.

C’est suite à une enquête pour détention de téléphone portable au sein même de la prison que l’indélicat agent a été démasqué. Après une bagarre entre détenus, ce mardi 23 mai, l’un d’entre eux dénonce la présence d’un portable dans une cellule. Une fouille est aussitôt engagée mais au lieu et place du téléphone,  ce sont 10 boules de cannabis qui sont retrouvées dans la cellule de N’guessan Raoul. Ce dernier est aussitôt remis à la police pour enquête. Au commissariat, Raoul avoue que la drogue lui a été confiée par un de ses codétenus, lequel désigne le sergent Konan comme fournisseur officiel. Convoqué, l’agent d’encadrement des services pénitentiaires nie d’abord les faits puis finit par avouer, dos au mur.

Selon ses explications, il fait entrer de nombreux objets dans l’établissement pénitentiaire  par le procédé du « puits ». Une fois en poste au mirador, l’agent corrompu  fait descendre une longue corde au bout de laquelle sera attachée, par un complice à l’extérieur, la marchandise qui est destinée aux prisonniers.

Le garde pénitentiaire et ses complices ont été déférés devant le parquet pour répondre de leurs actes.

 

 

 

 

 

 

Avec AIP

 

 

Commentaires