Fait Divers

Des fraudeurs d’électricité condamnés par la justice à Séguéla

Des fraudeurs d’électricité condamnés par la justice à Séguéla

Abolé Apo Bernadette et Bamba Billissi ont été condamnés par les juges de la section de tribunal de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou) pour avoir fraudé sur l’énergie commercialisée par la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), à l’audience correctionnelle de mercredi.

 

 

Poursuivis pour vol d’électricité, les prévenus ont écopé, chacun, de six mois d’emprisonnement ferme et d’une amende de 500 000 FCFA, conformément à l’article 59 du code de l’électricité.

« La fraude est très élevée même dans les villages. Et, malgré les condamnations, certaines personnes récidivent », a déploré l’agent assermenté chargé de dresser les procès-verbaux (PV) de constatation et d’engager les poursuites judiciaires.

Les fraudeurs ont plusieurs techniques d’opération dont le raccordement direct au réseau électrique au moyen d’aiguilles, les branchements parallèles à l’arrière du compteur électrique ou le blocage du compteur à l’aide d’une aiguille, a expliqué l’assistant d’exploitation, Kpata Adjé Théodore.

Une dizaine de personnes a été condamnée depuis 2015, début des poursuites judiciaires à l’encontre des fraudeurs sur l’électricité à Séguéla, signale-t-on.

 

 

Commentaires