Fait Divers

Brésil : 600 maisons brûlées lors d'un incendie

Brésil : 600 maisons brûlées lors d'un incendie

Le feu a pris dans un quartier pauvre de Manaus. 2 500 personnes ont tout perdu.  

Un entrelacs de cabanes devenu tas de cendres. Environ 600 maisons ont brûlé dans la nuit de lundi à mardi dans un quartier pauvre de Manaus, dans l’État d’Amazonie au Brésil, affectant plus de 2 500 personnes, ont indiqué les autorités locales et un photographe de l’AFP.

« C’est peut-être le plus grand incendie urbain de l’histoire de la ville de Manaus », a affirmé le secrétaire adjoint à la Défense civile de l’État d’Amazonie, Hermogenes Rabelo.

Une centaine de pompiers ont été mobilisés. Leur accès a été rendu très difficile à cause des ruelles étroites de ce quartier. Il a fallu faire appel à des dépanneuses pour dégager des voitures stationnées. Le brasier a pu être contrôlé vers minuit. Entre-temps, les flammes avaient semé la désolation.

Aucune personne n’a été tuée. 17 blessés ont été acheminés vers des hôpitaux, dont une femme de 53 ans souffrant de problèmes cardiaques qui se trouvait dans un état grave après avoir inhalé de grandes quantités de fumée.

Quand le jour s’est levé, le quartier ressemblait à une scène de guerre, avec des décombres encore fumants et des zones entières réduites en cendres.

Commentaires