Fait Divers

Bonoua: Une élève exclue pour des pratiques fétichistes en classe

Bonoua: Une élève exclue pour des pratiques fétichistes en classe

Une élève a été exclue des cours pour une durée d’une semaine, après avoir été reconnue coupable de pratiques fétichistes dans une salle du lycée moderne de Bonoua.

En fin de semaine dernière, prétextant s’être fait volé dans son cartable la somme de 10.000 francs CFA, Allouan Ariane, 20 ans, mère d’un enfant et inscrite en classe de 4ème 8 en tant que redoublante, a sollicité les services et la science d’un féticheur.

Ce dernier, entre deux cours et en présence des élèves, s’est livré à des gesticulations mystiques dans la salle. Aspergeant la salle à l’aide d’un rameau, le féticheur a proféré à haute voix et en langue locale des incantations cousues d’anathèmes vouant aux gémonies les élèves de la 4ème 8, occupants réguliers de cette salle.

Interloqués et apeurés, élèves et enseignants ont refusé de poursuivre les cours dans cette salle.  L’affaire ébruitée est parvenue à la connaissance des responsables de l’établissement.

Lors des auditions, Allouan Ariane  a reconnu  avoir initié cette entreprise pour retrouver son argent perdu ou se faire justice.

Jugeant les faits d’une extrême gravité et dignes d’un autre âge, l’administration du lycée a exigé que la salle soit « purifiée » et exorcisée par les soins du même féticheur en présence de l’élève incriminée, de ses parents et du président du Comité de gestion  (COGES).

Les frais occasionnés  par ce rituel étant à la charge des parents d’Allouan Ariane. Ce qui a été fait ce vendredi à l’aube, le cérémonial selon son exécuteur devant se tenir avant le lever du soleil.

Allouan Ariane a récolté 9.40 et 8.68 sur 20 de moyenne respectivement aux premier et deuxième trimestres de l’année scolaire en cours.

Commentaires