Fait Divers

Belgique: Un homme tue à l'arbalète son rival amoureux

Belgique: Un homme tue à l'arbalète son rival amoureux

Bjorn De Vrieze, l'homme de 28 ans retrouvé mort mardi dans son habitation à Schuiferskapelle (Tielt), en Flandre-Occidentale, a été tué à l'arbalète par un rival amoureux âgé de 24 ans, Jordy V., qui n'aurait pas supporté de voir la mère de ses deux enfants entamer une relation avec lui, relate jeudi Het Laatste Nieuws. L'auteur présumé a été interpellé et inculpé. La chambre du conseil de Bruges décidera vendredi de son maintien en détention ou non.

La victime, qui devait se présenter aux prochaines élections communales, n'avait pas la moindre chance de s'en sortir. Bjorn, qui a quitté la boucherie familiale à Tielt peu après midi, a été surpris à son arrivée à son domicile. Jordy s'était caché et l'attendait. Après s'être garé dans son allée, Bjorn a été attaqué par derrière, alors qu'il ouvrait la porte. La flèche décochée lui a été fatale.

Le tireur a traîné le corps à l'intérieur. L'alarme, qui n'avait pas encore été désactivée, s'est alors déclenchée. Le locataire ne répondant pas, la société de gardiennage est entrée en contact avec d'autres numéros renseignés, dont ceux de son ex et d'une jeune femme de 23 ans, nouvelle relation de Bjorn De Vrieze. Un gardien arrivé sur les lieux a fait la macabre découverte.

Le suspect a été arrêté chez lui, où se trouvaient aussi la jeune femme en question et leurs deux enfants. Le carrossier n'a pas opposé de résistance et est passé aux aveux. Jordy V. a expliqué aux enquêteurs qu'il ne pouvait plus supporter l'idée d'une relation entre la victime et la mère de ses filles, dont la plus jeune est âgée d'à peine six mois. Le couple vivait encore sous le même toit, mais la rupture semblait définitive.

Les deux hommes se connaissaient de longue date. L'auteur présumé avait laissé entendre une intention criminelle dans son entourage quelques semaines plus tôt. Le week-end dernier, il s'est rendu aux Pays-Bas pour acheter une arbalète. L'arme du crime n'avait pas encore été retrouvée mercredi.

Commentaires