Sport

Le Maroc veut empêcher des pays de voter pour l'attribution du Mondial 2026

Le Maroc veut empêcher des pays de voter pour l'attribution du Mondial 2026

Le Maroc veut exclure quatre pays du scrutin du 13 juin à Moscou en vue de l'attribution de la Coupe du Monde de football en 2026. Il s'agit de l'île de Guam, des îles Samoa américaines, des îles Vierges et de Porto Rico, tous membres de la fédération internationale de football (FIFA). Ces équipes font partie du territoire américain, estiment les Marocains.

Le Maroc est candidat à l'organisation de la Coupe du Monde 2026 et est en concurrence avec la candidature des Etats-Unis, du Canada et du Mexique. Le pays africain a, selon la BBC, déposé une plainte auprès de la FIFA, dans laquelle il indique que les pays appartenant aux Etats-Unis ne devraient pas voter pour éviter les conflits d'intérêts. C'est la première fois que le choix sera opéré sur vote des 211 représentants des fédérations membres.

Le Maroc a déjà postulé à quatre reprises pour organiser une Coupe du Monde: en 1994, 1998, 2006 et 2010. Pour sa cinquième campagne, le Maroc a pré-sélectionné 12 villes hôtes et prévoit 12 stades, dont cinq existants à moderniser et trois ultra-modernes à construire.

Commentaires