Société

Imam Daouda Konaté (Koumassi): ‘’Il faut être bon pour les autres pour une Côte d'Ivoire de paix’’

Imam Daouda Konaté (Koumassi): ‘’Il faut être bon pour les autres pour une Côte d'Ivoire de paix’’

«Qu’Allah (Dieu) accepte nos prières, tous ces grands moments de pénitence que nous avons eus durant ce mois de Ramadan. Que les musulmans de Koumassi continuent de prier pour que Dieu exauce nos prières pendant ces temps d'élections», a indiqué Cissé Ibrahim Bacongo, député de Koumassi et responsable Rdr des communes de Koumassi et Marcory.  

 

C'était à l'occasion de la prière de l'Aïd-el-fitr ce jeudi 14 juin 2018, à la grande mosquée de Koumassi.

Djédjé Venance, 3e adjoint au maire, représentant N'Dohi Yapi Raymond, maire de la commune, était également de la fête. «Je suis là au nom du maire pour prier avec nos frères musulmans qui ont observé 30 jours de sacrifice et d'abstinence pour être en communion avec Dieu. Il est vrai que nous ne sommes pas de la même confession religieuse mais la commune de Koumassi s'appelle la cité du bonheur partagé. Nous sommes donc venus partager ce bonheur et leur dire que nous sommes de tout cœur avec eux, nous sommes un et indivisible pour une Côte d'Ivoire unie».

Dans sa prédication, Daouda Konaté, imam principal de la grande mosquée de Koumassi, a indiqué qu'aujourd'hui est un grand jour pour les musulmans. «Après le moment de jeûne et d'invocation, la rupture constitue un moment où Dieu accepte les prières. C'est donc un moment pour magnifier son nom». C'est à juste titre qu'il a invité les musulmans au pardon, au partage et à la solidarité. «Il faut être bon pour les autres pour une Côte d'Ivoire de paix», a-t-il dit.

Aussi a-t-il invité les fidèles musulmans dans leur ensemble à poursuivre les acquis pendant le mois de ramadan. «Vous vous êtes privés de ce qui est interdit par l'islam, vous avez été exemplaire durant ce mois de jeûne. Ce mois a pris fin mais Dieu est là. C'est pourquoi nous devons continuer nos bonnes œuvres», a-t-il recommandé.

 

Fratmat.info

Commentaires