Economie

Vers une coopération entre les douanes mauritanienne et algérienne

Vers une coopération entre les douanes mauritanienne et algérienne

La commission technique de coopération douanière mauritano-algérienne issue de la Grande commission mixte a tenu une réunion, mardi à Nouakchott, pour examiner les voies et moyens de coordination en vue d’un contrôle strict des échanges inter frontaliers, a constaté APA.  

 

Cette réunion qui constitue une recommandation de la Grande commission mixte liant les deux pays vise à explorer les possibilités permettant d’assurer une gestion minutieuse de la circulation des personnes et des biens et d'empêcher les trafics illégaux de tous genres à travers la zone frontalière.

 

« Il s’agit d’établir une coopération solide entre les douanes des deux pays de manière à faire du passage terrestre frontalier Hassi 75, dont l’ouverture est prévue très bientôt, l'unique passage pour toutes les marchandises », a déclaré le général de division, Dah Ould Hamady Ould El Mamy, directeur général des Douanes mauritaniennes.

 

Selon lui, un contrôle rigoureux à ce futur passage frontalier permettra d'éviter toutes les formes de contrebande, quelle qu’en soit la source ou la destination.

 

Il a souligné que la Mauritanie fera tout pour honorer ses engagements dans ce domaine tout en comptant sur l'expérience algérienne en la matière.

 

De son côté, le directeur général des Douanes algériennes, Varough Bihmeid a rappelé que la présente rencontre cherche à faciliter et à contrôler les échanges commerciaux entre Alger et Nouakchott.

 

Il a ajouté que ces échanges dépassent actuellement 50 millions de dollars US par an mais qu’ils sont appelé à croître, notamment à la faveur de l'inauguration, sous peu, du passage terrestre frontalier Hassi 75.

 

La longueur de la frontière entre la Mauritanie et l’Algérie est estimée à 460 kilomètres.

 

Commentaires