Economie

Secteur de l’électricité : 34 entreprises marocaines exposent leur savoir-faire à Abidjan

Secteur de l’électricité : 34 entreprises marocaines exposent leur savoir-faire à Abidjan

Mme Jeanne Peuhmond, vice-présidente représentant le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire a ouvert, le mercredi 9 mai 2018 à Cocody, la première édition du Salon itinérant de l'électricité en Afrique.  

 

Elles sont au nombre de 34, les entreprises marocaines spécialisées dans le secteur de l'électricité qui participent à ce salon qui prend fin ce vendredi 11 mai, dont l'ouverture a été rehaussée par la présence de l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, SEM Abdelmaleck Kettani et de Mme Jeanne Peuhmond, vice-présidente de l'Assemblée nationale.

Au nom de Guillaume Soro, président du parlement ivoirien, Mme Peuhmond s'est réjouie de la participation d'entreprises marocaines et ivoiriennes à ce salon, en vue de partager leurs expériences en matière d'électricité. "Ce salon est une vitrine pour l'exposition, mais aussi un chef-lieu d'opportunités d'affaires entre industriels et représentants institutionnels, un moyen de tâter le marché ouest africain et d'aller plus loin dans la proximité des échanges", a expliqué Hicham Boudraa, directeur général par intérim de l'Agence marocaine de promotion et de développement des investissements et des exportations (AMDIE). "Il n'y a pas de croissance inclusive et durable tant qu'une partie du continent africain reste dans le noir. Dans ce combat et au-delà du rôle assuré par les gouvernants en matière de politique énergétique et de coopération, le secteur privé a une partition à jouer. C'est ce que la Fédération nationale de l'électricité (FENELEC) et la Confédération africaine d'électricité (CAFELEC) s'évertuent à faire dans des logiques de partenariats publics-privés", a justifié Khalil El Guermaï, directeur général de la FENELEC et secrétaire général permanent de la CAFELEC. Pour Aly Diaby, président de l'Association patronale ivoirienne du secteur de l'électricité, ce salon permettra de renforcer le positionnement de la Côte d'Ivoire sur l'échiquier énergétique continental et booster à l'horizon 2020, son taux d'électrification qui est de 55, 80%.

Commentaires