Economie

Nigeria: raffiner le pétrole pour économiser des devises, le pari de Dangote

Nigeria: raffiner le pétrole pour économiser des devises, le pari de Dangote

L'homme le plus riche d'Afrique, le milliardaire Ali Dangote, s'est lancé dans le raffinage de pétrole. La raffinerie actuellement en construction au Nigeria devrait permettre au pays d'économiser 7,5 milliards de dollars de réserves de change dès 2020, selon le milliardaire.  

 

Plus grand producteur de pétrole brut d'Afrique, le Nigeria importe chaque année 90% de sa consommation d'essence et de diesel. Un paradoxe qui coûte cher aux finances publiques, plus d'un tiers des réserves de change du pays.

 

La solution ? Raffiner. Il existe bien quatre raffineries publiques, mais elles sont quasiment à l'arrêt en raison de la mauvaise gestion et d'un sous-investissement chronique.

 

Fort de ce constat, le milliardaire Ali Dangote s'est lancé dans un projet de dix milliards de dollars pour construire une raffinerie d'une capacité de 650 000 tonnes dans la zone industrielle de Lagos. La raffinerie sera opérationnelle dès 2020, date à laquelle elle commencera à alimenter les réseaux de distribution d'essence et de diesel.

 

Cette raffinerie, la plus importante d'Afrique, permettra aux finances publiques d'économiser sept milliards et demi de dollars en réserves de change, annonçait ce week-end l'un des cadres du groupe Dangote. Pour le milliardaire, qui a fait fortune dans les cimenteries, ce repositionnement sur le secteur pétrolier est aussi un virage stratégique. La raffinerie pèsera la moitié des actifs du groupe côté à la bourse de Londres.

Commentaires