Economie

Le gouvernement burkinabè veut vendre 95.000 tonnes de céréales à des prix sociaux (officiel)

Le gouvernement burkinabè veut vendre 95.000 tonnes de céréales à des prix sociaux (officiel)

Le gouvernement burkinabè compte distribuer, durant l’année en cours, 95.000 tonnes de céréales à des prix sociaux au profit de personnes vulnérables, a-t-on appris mercredi, de source proche du ministère en charge de l’Agriculture.

 

 

Selon cette source, pour atteindre cet objectif, il y a actuellement 138 boutiques témoins (lieux de vente des céréales à prix sociaux) sur le territoire national.

Le directeur général de la Société nationale de gestion des stocks de sécurité (SONAGESS) Aimé Roger Kaboret a confié que ce nombre passera à 250 boutiques d’ici à la fin de cette année.

Ainsi, il est prévu 30 tonnes de céréales par mois et par boutique, à partir de ce mois de février. Cet approvisionnement mensuel sera revu à la hausse en période de soudure (Juillet à septembre) pour passer à 40 tonnes par boutique.

Dans lesdites boutiques, les personnes vulnérables pourront acheter par exemple, le sac de maïs de 50 kilogrammes à 5.000 F CFA (au lieu de 10.000 FCFA actuellement à Ouagadougou).

Aux dires du DG de la SONAGESS, ces personnes vulnérables seront identifiées grâce à la collaboration avec les communes et le ministère en charge de l’action sociale.

«Je demande aux maire de nous aider à organiser une veille citoyenne pour que la cible soit atteinte afin que l’impact de cette action soit perceptible», a plaidé M. Kaboret.

 

 

Commentaires