Economie

La diaspora togolaise a transféré 287 milliards de FCFA au pays en 2017

La diaspora togolaise a transféré 287 milliards de FCFA au pays en 2017

La diaspora togolaise a envoyé au pays 287 milliards de FCFA (environ 507 millions de dollars américains) en 2017, a déclaré mercredi à Lomé, Bawoumondom Amélété, président du comité d'organisation du "Mois de la diaspora" qui se tient du 5 septembre au 5 octobre 2018 sur tout le territoire togolais sous le thème "Emigration, décentralisation et opportunité de développement".

"Ces différents transferts de fonds ont rapporté en moyenne plus de 14 milliards de FCFA de recettes fiscales au Togo. Ces chiffres démontrent, à suffisance, l'importance et le poids économique que représente la diaspora", a-t-il relevé.

 

Le montant était de 168 milliards de FCFA (environ 297 millions de dollars américains) en 2012 et de 187 milliards de FCFA (environ 331 millions de dollars américains) en 2013, a rappelé M. Amélété.

 

Il a affirmé que la diaspora togolaise, ainsi que la diaspora africaine, sont une richesse sur plusieurs plans pour le Togo et l'Afrique et qu'elles disposent de moyens financiers mais aussi de l'expertise nécessaire à l'enrichissement des politiques de développement et du renforcement technique et technologiques des entreprises.

"Les membres de la diaspora togolaise pour le développement (DTD) ont une volonté forte de contribuer au développement du Togo", a confié M. Amélété, ajoutant que le "Mois de la diaspora" se propose d'être, chaque année, une passerelle par laquelle cette volonté pourrait se concrétiser pour le bonheur du pays.

 

La dispora togolaise est estimé à entre 1,5 et 2 millions de personnes dont les 2/3 sont en Afrique. En Afrique, les Togolais de la diaspora vivent principalement en Côte d'Ivoire, au Gabon, au Nigeria, au Mali, au Niger et au Sénégal. Sur les autres continents, ils sont installés globalement en France, en Allemagne, en Belgique, en Suisse, au Canada et aux Etats-Unis.

 

En décidant de mettre en place le "Mois de la diaspora", les initiateurs, le Collectif des jeunes pour le développement (CJD), entendent créer un espace de concertation, d'échanges, de partage d'idées et d'expériences, ainsi que le renforcement des relations entre le Togo et sa jeunesse d'une part et d'autre part, entre le Togo et ses fils vivant à l'étranger, sans oublier les frères et sœurs des communautés africaines vivant au Togo.

 

Commentaires