Economie

L'UE va investir 60 millions d'euros par an dans les secteurs stratégiques de l'économie ivoirienne

L'UE va investir 60 millions d'euros par an dans les secteurs stratégiques de l'économie ivoirienne

L'Union européenne (UE) va investir 60 millions d'euros par an dans les secteurs stratégiques de l'économie ivoirienne pour lui permettre de reprendre sa place de 4ème puissance africaine, a annoncé jeudi à Abidjan son ambassadeur en Côte d'Ivoire, Jean-François Valette.

"Pour la seule Union européenne, nous continuerons à dépenser environ 60 millions d'euros par an au cours des cinq prochaines années dans des domaines importants que sont le soutien à la gouvernance, c'est-à-dire à l'administration de l'Etat, à la restauration de la présence de l'Etat dans ses divers domaines", a déclaré Jean-François Valette au sortir d'une rencontre avec le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

L'UE va financer des projets relatifs à "l'ordre public, notamment au ministère de l'Intérieur, à la sécurité civile et à tout ce qui est justice", a ajouté M. Valette.
L'UE aura également des "actions décisives" dans le foncier rural pour "permettre à des gens qui ont la terre d'avoir un titre de propriété".

"Un autre secteur très important de l'économie ivoirienne pour lequel nous allons investir massivement est l'électricité", a poursuivi l'ambassadeur de l'UE qui souligne que son institution est dans une "nouvelle phase" dans ses relations avec la Côte d' Ivoire.

"C'est donc une nouvelle phase du développement de la Côte d' Ivoire qui se met en place", a-t-il indiqué non sans rappeler que les deux dernières décennies ont été "des années douloureuses" pour l'économie ivoirienne avec la rébellion armée de 2002 suivie de la meurtrière crise post-électorale de 2010-2011.

Pour M. Valette, "l'économie ivoirienne a perdu beaucoup de place par rapport à son statut qui était celui de 4ème puissance à l'époque" qu'elle pourrait regagner "si elle maintient cette croissance de 9 à 10% qu'elle connaît actuellement et si elle maintient l'attractivité de son territoire pour les investisseurs". "Nous allons nous-mêmes nous atteler à ce projet en parfait accord avec le gouvernement ivoirien", a conclu l'ambassadeur de l' UE.

 

Commentaires