Economie

Fondation Tony Elumelu : 12 Ivoiriens retenus pour le programme entrepreneurial 2018

Fondation Tony Elumelu : 12 Ivoiriens retenus pour le programme entrepreneurial 2018

Le programme de promotion de l’entrepreneuriat lancé par la Fondation Tony Elumelu (Fte) a proclamé, le jeudi 22 mars, les résultats des candidats sélectionnés pour faire partie du voyage de Lagos en 2018, dans le cadre du Forum de la Fte, le plus grand rassemblement d'entrepreneurs africains.

 

 

Pour cette édition, il y a eu globalement 151000 postulants de 114 pays du monde. La Côte d’Ivoire a présenté 329 candidatures, mais seulement  12 personnes ont été retenues. « Le nombre et la qualité des candidats, 151 000 au total, ont été exceptionnels. Cela illustre la force et la profondeur de la promesse entrepreneuriale et de l'engagement sur notre continent. La sélection n'est jamais un processus facile, et nous regrettons profondément de ne pas pouvoir aider tout le monde. Nos partenariats avec la Croix-Rouge, le Pnud et Indorama, ainsi que nos discussions en cours avec d'autres organisations internationales, reflètent la reconnaissance mondiale croissante de ce que nous savons depuis toujours : l'entrepreneuriat est la voie la plus efficace vers le développement durable sur notre continent et notre programme est le modèle à suivre. », a déclaré Tony Elumelu, fondateur de la Fondation éponyme et patron de la banque panafricaine Uba.

Le programme entrepreneurial de la Fondation Tony Elumelu (Fte) s'étend sur 10 ans et est doté d’un fonds de  100 millions de dollars (près de 50 milliards Fcfa). Pour la fondation, les candidats retenus font partie des entrepreneurs africains ayant les idées d'entreprise à fort potentiel et  les plus innovantes.

La Côte d’Ivoire est, semble-t-il, le 4e pays francophone dans le classement du nombre de candidature, derrière le Rwanda (47), le Bénin (32) et le Cameroun (27). Selon le commissariat du programme, la parité a été obtenue dans la sélection des candidature ( 50% masculin-50%féminin). « Ce qui reflète l'ambition entrepreneuriale des femmes d'Afrique. L'agriculture était le principal secteur choisi par les entrepreneurs sélectionnés ( 29 % de cadidature), suivie par la technologie (11 %) et la fabrication (9 %).

« Au cours des neuf prochains mois, les entrepreneurs recevront une formation et un mentorat en ligne, et utiliseront les compétences acquises pour développer des plans d'affaires avant de recevoir un capital de départ de 5 000 dollars », s’est exprimé le président de la Fondation Tony Elmelu, Parminder Vir OBE. Qui souligne par ailleurs que les bénéficiaires du programme ont créé 55000 emplois à ce jour.

 

 

Commentaires