Economie

Financement du budget de l’Etat ivoirien : 1338,6 milliards mobilisés sur les marchés financiers à fin octobre 2018

Financement du budget de l’Etat ivoirien : 1338,6 milliards mobilisés sur les marchés financiers à fin octobre 2018

Le directeur général adjoint du Trésor et de la comptabilité publique, Lassiné Fofana, a profité de la double cérémonie de cotation de première cotation des emprunts obligataires de Côte d’Ivoire (TPCI 027 et TPCI 028) à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), ce, vendredi 14 décembre 2018, pour dresser un bilan à mi-parcours des interventions de la Côte d’Ivoire sur les marchés financiers.  Il a indiqué qu’au 31 octobre 2018, c’est un montant cash de 1338,6 milliards Fcfa qui a été mobilisé par l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers le Trésor public, dans le cadre du financement du budget 2018.  

 

Un besoin de financement de 2416,9 Mds Fcfa en 2019

 

Cette performance a été réalisée sur un objectif annuel de mobilisation base TOFE (tableau des opérations financières) de 1526,2 milliards Fcfa, soit un taux de réalisation de 90,98%. Cet objectif, a-t-il expliqué, a été révisé à la suite d’une mission du Fonds monétaire international (FMI) qui a estimé que la Côte d’Ivoire avait des possibilités d’aller plus loin dans la mobilisation des ressources extérieures.

 

Lassiné Fofana a ajouté que sur la base d’un solde de 137,6 milliards Fcfa à mobiliser de novembre à décembre, un emprunt obligataire a été émis dont les résultats seront connus dans les prochains jours.

 

En 2019, révèle-t-il, le besoin de financement global de l’Etat de Côte d’Ivoire, qui poursuit la mise en œuvre de son important programme de gouvernement, s’élève à 2416,9 milliards Fcfa dont 729 milliards Fcfa à rechercher sur le marché financier local. « Je reste persuadé que la solidité de notre partenariat permettra de relever ensemble le défi de la mobilisation de ressources sur les marchés financiers en 2019 », s’est adressé Lassiné Fofana aux responsables de la BRVM, des sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI) et aux investisseurs : banques, institutions financières, assurances, fonds de pension…

 

Risques d’endettement massif : les assurances du Trésor public

 

En outre, le directeur général adjoint du Trésor a rassuré sur les capacités d’endettement de l’Etat ivoirien. « Conformément à la stratégie d’endettement, l’Etat de Côte d’Ivoire – dont la poursuite de la mise en œuvre du programme de gouvernement nécessite encore beaucoup de ressources – devrait privilégier les financements qui aident à réduire le risque de refinancement de la dette antérieure et le risque de change »,  rassure-t-il.

 

De façon pratique, il souligne que le bilan à mi-parcours de 2018 a été marqué par la forte performance enregistrée sur l’émission de l’Eurobond réalisé en mars 2018 sur les marchés internationaux pour un montant de 1115,1 milliards Fcfa. « L’exercice 2018 a été caractérisé par la mise en œuvre d’une couverture de change portant sur le service de la dette publique libellée en US-dollar pour un montant total de 1,4 milliard USD, soit 802 milliards Fcfa », a déclaré Lassiné Fofana. L’opération a permis, rassure-t-il, de geler le taux de change euro-dollar auquel s’effectueront les paiements au titre du service de la dette publique libellée en dollar sur les cinq prochaines années.

 

minutes-eco.com

Commentaires